En écoute : cinq morceaux de génie produits par George Martin, le "cinquième Beatle"

Le producteur George Martin, connu comme le "cinquième Beatle", est décédé mercredi. Il laisse derrière lui des morceaux mémorables, dont voici une (courte) sélection. 

beatles

George Martin (à gauche) au travail avec Paul McCartney et Ringo Starr. (Capture d'écran YouTube documentaire Paul McCartney from the Archive)

Il faut croire que 2016 n’a pas encore eu son lot de disparitions. Après David Bowie, Alan Rickman et Michel Delpech, entre autres, l’homme derrière le groupe le plus populaire des années 1960, George Martin, nous a quittés.

Publicité

Ce musicien, compositeur et producteur est plus connu comme le "cinquième Beatle" et il restera probablement l’une des figures les plus marquantes de la musique du XXe siècle. Il a tout de même travaillé sur quelques-unes des chansons les plus iconiques des Beatles.

Paul McCartney lui a d'ailleurs rendu hommage.

Publicité

Traduction : "Le monde a perdu un homme véritablement génial…" Paul McCartney au sujet de George Martin.

Si le travail de George Martin avec les Beatles est bien documenté, on ne sait pas forcément que le producteur se cache derrière d'autres hits. Voici un aperçu des morceaux de génie qu'il a produits et arrangés.

"Anyone Who Had a Heart", Cilla Black, 1964

Cilla Black, considérée comme un véritable trésor national au Royaume-Uni et décédée en 2015, était l’une des contemporaines des Beatles. Elle aussi a eu la chance de travailler avec George Martin.

Publicité

Elle l’a rencontré grâce au manager des Beatles Brian Epstein au début des années 1960. Grâce à lui, elle a signé avec Parlophone Records et il a produit son premier single, "Love of the Loved", un morceau écrit par John Lennon et Paul McCartney.

Cependant, la chanteuse a rencontré plus de succès avec sa reprise du hit de Burt Bacharach et Hal David, "Anyone Who Had a Heart". À l'origine, cette chanson a été écrite pour Dionne Warwick, mais la version de Cilla Black s’est imposée en tête des charts au Royaume-Uni en 1964.


Publicité

"Goldfinger", Shirley Bassey, 1964

George Martin pouvait également se vanter d’avoir travaillé sur trois thèmes de la franchise James Bond. Le producteur avait obtenu pour Matt Monro un contrat avec EMI quelques mois avant que l'artiste n’interprète la chanson phare de Bons Baisers de Russie. Dans la foulée, il a produit deux autres thèmes musicaux très célèbres pour James Bond.

"Goldfinger" fut interprété par Shirley Bassey en 1964. Certains thèmes modernes n’arrivent pas à la cheville de ce classique.

"Live and Let Die", Paul McCartney and Wings, 1973

Toujours par amour pour l'agent 007, George Martin a produit le morceau "Live and Let Die" pour le film du même nom sorti en 1973. Il a été interprété par Paul McCartney et le groupe de rock britannique Wings.

Ce morceau est encore une référence dans la culture populaire : il est notamment repris dans le film de David O. Russell, nominé aux Oscars, American Bluff. C'est l'un des meilleurs morceaux de Paul McCartney depuis la fin des Beatles.

 "Can’t Buy Me Love", Ella Fitzgerald, 1964

"Can’t Buy Me Love" est l'un des nombreux hits des Beatles sur lesquels George Martin a travaillé. S'il n'était pas impressionné par le morceau au début, celui-ci s'est imposé en tête des charts aux États-Unis et au Royaume-Uni.

La chanson a été reprise par de nombreux artistes dont l’excellente Ella Fitzgerald. Sa prestation rend un bel hommage au morceau.

"Ferry Cross the Mersey", Gerry and the Pacemakers, 1964

Le groupe de rock originaire de Liverpool Gerry and the Pacemakers était contemporain des Beatles.

Le groupe avait signé avec Brian Epstein. George Martin a travaillé avec eux au début de l’année 1963 quand ils ont enregistré "How Do You Do It?", une chanson que les Beatles avaient refusée et qui est devenue un hit au Royaume-Uni.

"Ferry Cross the Mersey" est un autre classique du groupe qui a été produit par George Martin. Une seconde version de ce single est sortie en 1989 dans le but de lever des fonds pour les victimes de la tragédie de Hillsborough – le mouvement de foule qui a provoqué la mort de 96 supporters de foot lors du match Liverpool FC-Nottingham Forest.

Repose en paix George Martin, ta musique, elle, ne mourra jamais.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Par Kate Lismore, publié le 10/03/2016

Pour vous :