AccueilMusique

À Munich, un club techno s'installe définitivement dans un musée

Publié le

par Théo Mercadier

(Capture d’écran Twitter)

Le Blitz squatte les murs d'un des plus grands musées de la ville. Ça va vibrer.

On connaissait les festivals techno organisés dans des hangars d'aéroport et les boîtes installées sous des cinémas (Coucou le Rex), mais dans un musée ? C'est une première. Le Blitz, nouveau projet d'une équipe d'organisateurs bien connus du monde de la nuit munichois, va installer ses caissons de basse dans un des espaces appartenant au Deutsches Museum, spécialisé dans les sciences et la technique.

L'un des directeurs du club a expliqué au site spécialisé Groove vouloir mettre l'accent sur la musique autant que sur le public : "Nous souhaitons créer un environnement où tous les gens sont égaux, où chacun peut se libérer." Une manière pour eux de se démarquer de la culture du clubbing munichois, qu'ils jugent trop élitiste.

Côté sono, Void accoustics s'est occupé de la fabriquer sur-mesure pour le plus grand plaisir des 600 chanceux qui pourront aller fouler les deux dancefloors du Blitz chaque week-end. La marque allemande, unanimement reconnue comme produisant parmi les meilleurs murs de son du moment, a notamment fait rêver la planète clubbing avec la sono rouge verni du turfu spécialement conçue pour la dernière grosse boîte ouverte à Birmingham, le [scru:club].

Dès le 22 avril, les Munichois, étudiants en Erasmus et autres touristes de passage pourront aller se dandiner sur des programmations de haute volée tous les week-ends. Les Zenker Brothers sont par exemple d'ores et déjà annoncés comme résidents du club. Le reste des line up devraient a priori se concentrer sur des artistes légèrement plus confidentiels mais non moins talentueux, loin de la course folle aux grosses têtes d'affiche.

À voir aussi sur konbini :