Missy Elliott sur la pochette de son single « Work It » en 2002. (© Goldmind/Elektra)

Missy Elliott devient la première rappeuse à entrer au Songwriters Hall of Fame

Une victoire supplémentaire pour la communauté du hip-hop.

Publicité

Depuis sa création par le compositeur Johnny Mercer en 1969, le Songwriters Hall of Fame honore chaque année quelques-uns des auteurs et compositeurs les plus marquants de leur époque. Après avoir sacré les carrières de Robert "Kool" Bell (membre fondateur du groupe Kool & the Gang) ou de Jermaine Dupri en 2018, l’institution américaine avait dévoilé le 11 novembre dernier les nommés de sa 50e cérémonie d’introduction.

Parmi eux, des grands noms de la pop comme Cat Stevens, Madonna ou Mike Love, chanteur des iconiques Beach Boys, mais également de nombreuses figures de la communauté hip-hop et R’n’B, à l’instar de Mariah Carey, Boyz II Men ou encore Missy Elliott. "Je suis sincèrement et humblement reconnaissante d’être nommée aux côtés de tous ces autres incroyables auteurs !, avait-elle alors déclaré sur Twitter. Je tiens également à tous les féliciter !"

Publicité

Elle est la première rappeuse à être introduite au panthéon des auteurs-compositeurs. L’artiste de 47 ans s’en est réjouie sur Twitter, tout en félicitant les autres lauréats. La cérémonie se déroulera à New York le 13 juin.

Comme le rapporte The Fader, l’interprète de "Get Ur Freak On" devient ainsi la troisième artiste de rap à être inscrite au prestigieux Songwriters Hall of Fame : elle rejoint ainsi ses comparses Jermaine Dupri et Jay Z – qui en 2017 était le tout premier rappeur à y faire son entrée.

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 14/01/2019

Copié

Pour vous :