« Pense pas ma gueule, Dieu est grand, fuck les ténèbres. » PNL, Lion, 2016.

Quand un prêtre s'inspire de PNL pendant la messe

"Avant j'étais moche dans la tess, aujourd'hui j'me plais à la messe"

"Pense pas ma gueule, Dieu est grand, fuck les ténèbres." PNL, Lion, 2016.

"Pense pas, ma gueule, Dieu est grand, fuck les ténèbres." PNL, "Lion", 2016.

Que l'on aime ou non, force est de constater que PNL a encore fait fort avec son dernier album. Rien qu'un coup d'œil du côté des médias, de France Culture à Libération ou même Le Monde, permet de saisir l'ampleur de la chose.

Publicité

Du coup, est-ce vraiment surprenant que l'amour pour Ademos et N.O.S touche également l'Église ? On se souvient de cette fantastique interview, sortie en mai 2016 par Noisey, du père Emmanuel Gougaud, fan de rap et prêtre de la paroisse Sainte-Pauline, au Vésinet (Yvelines). Il semblerait que la sortie du troisième album du duo de rappeurs ait donné des idées à ce dernier, puisque Télérama nous apprend que lors de son sermon du dimanche 18 septembre, le curé a évoqué le groupe.

Publicité

Interrogé par le magazine hebdomadaire, le religieux a expliqué avoir mis en avant "leur dénonciation de notre système matérialiste et consumériste et le dualisme chez eux entre le bien et le mal" avant de continuer :

"Pour moi, l'engouement que PNL suscite est symptomatique d'une société qui commence à comprendre que le matérialisme et la surconsommation ne rendent pas totalement heureux. Cela rejoint le message de Jésus de ce dimanche : 'Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'argent'. le Christ veut nous libérer de l'argent devenu une fin et plus un moyen, un maître et plus un serviteur !"

Publicité

Amen.

Par Arthur Cios, publié le 20/09/2016

Copié

Pour vous :