AccueilMusique

Réalisé par Antoine Besse, le nouveau clip de Mel Monty est un ovni visuel

Publié le

par Naomi Clément

Un projet à la croisée des genres entre documentaire, fiction et clip de rap, qui signe le renouveau du rappeur français et confirme le talent du jeune réalisateur.

Depuis ses débuts avec Le Skate moderne, qui nous plongeait dans le quotidien d’une bande de skateurs de Dordogne, Antoine Besse n’a cessé de jouer avec la frontière, souvent fine, qu’il a choisi de placer entre fiction et réalité. Alors que sa première série Red Creek est en ce moment même présentée à Séries Mania, festival lillois entièrement dédié à l’univers des séries, le réalisateur français dévoile aujourd’hui son nouveau projet, "Septembre".

Cette vidéo de cinq minutes, dévoilée ce mercredi 2 mai, illustre le nouveau titre du rappeur Mel Monty, remarqué en 2014 avec l’atypique "Respectable loser". Un EP à la suite duquel l’artiste a dû fuir la capitale pour s’installer dans une banlieue pavillonnaire, loin du brouhaha parisien. Antoine Besse analyse : 

"Dans cet autre monde, celui de la France de monsieur Tout-le-Monde, Mel Monty s’est réellement trouvé. Son nouveau monde, celui des petites villes de campagne, des dernières zones urbanisées avant le grand vide agricole, c’est aussi le mien, celui où j’ai grandi. Ces milieux ruraux, ces patelins, je les connais et les aime, depuis l’enfance, ils ne cessent de m’obséder. C’est ce monde sublimé, fantasmé, parfois juste capturé, que j’ai tenté de mettre en images dans 'Septembre'."

"Mel Monty est un personnage que je vais continuer à faire vivre"

Avec "Septembre", Antoine Besse et Mel Monty nous plongent ainsi dans cette France trop peu exposée : celle des zones industrielles et des campagnes. Guidé par les textes mélancoliques du rappeur et la caméra brute, parfois même inquiétante, du réalisateur, la vidéo part à la rencontre des personnages, fictifs ou bien réels, qui composent la vie de Mel Monty – une vie dont le rap et le karaoké défraîchi du coin semblent constituer le seul échappatoire.

"Septembre" se situe ainsi à la croisée des genres entre documentaire, fiction, et clip de rap. "Je continue à développer ce que j’ai commencé sur Le Skate moderne et Courbes, la frontière poreuse entre documentaire et réalité, nous confirme Antoine Besse. Ici, comme dans Le Skate moderne, la moitié des choses sont vraies. Par exemple, il s’agit des vrais grands-parents de Mel Monty, de ses vrais potes… Mais au milieu de ça, on ajoute de la fiction, en reprenant notamment les codes de clip de rap."

Loin de se résumer à la seule fonction de clip musical, "Septembre" annonce également Les Oubliés, le tout premier long-métrage d’Antoine Besse. Ce dernier poursuit :

"Mel Monty est un personnage que je vais continuer à faire vivre jusqu’à la sortie de mon premier long-métrage Les Oubliés, que j’écris depuis un an aux côtés d’Aurélien Molas et de Charlotte Caussarieu. Il y incarnera l’un des personnages principaux. 'Septembre' constitue en quelque sorte le premier spin-off de ce film. Il y a en aura d’autres, basés sur les autres personnages du film jusqu’au tournage. L’idée, c’est de créer une véritable œuvre transmédia."

Vivement.
 

Image tirée de clip de "Septembre" de Mel Monty. (© Antoine Besse)

Image tirée de clip de "Septembre" de Mel Monty. (© Antoine Besse)

Image tirée de clip de "Septembre" de Mel Monty. (© Antoine Besse)

Image tirée de clip de "Septembre" de Mel Monty. (© Antoine Besse)

À voir aussi sur konbini :