AccueilMusique

Un meeting de Trump ruiné par... des fans de K-pop ?

Publié le

par Hong-Kyung Kang

(Crédit Image Twitter : @TravisAllen02)

Décidément, on ne les arrête plus.

Les fans de K-pop semblent toujours aussi mobilisés pour la bonne cause. Après avoir notamment fait planter une application policière visant à identifier les manifestants, les amateurs de pop coréenne auraient cette fois ruiné un meeting de Trump. En effet, des centaines de milliers d’adolescents ont récupéré des tickets de l’événement en ligne pour finalement ne pas y assister. Le président américain a donc fait face à moins de 10 000 personnes lors d’un meeting qui se tenait lieu ce week-end à Tulsa.

Donald Trump avait déclaré qu’un million de personnes s’étaient inscrites pour participer à ce meeting. Cependant, comme le rapporte Le Monde, les pompiers n’ont dénombré que 6 200 spectateurs pendant l’événement. Le président a donc même annulé à la dernière minute une allocution destinée aux personnes qui n’auraient pas pu entrer dans la salle du meeting faute de place.

"Tour des sièges vides"

Une blague des fans de K-pop ?

Les fans de K-pop seraient à l’origine de ce fiasco. Comme le relaie Consequence of Sound, des communautés de fans de pop coréenne sur Twitter et TikTok ont appelé à se procurer des tickets du meeting en ligne, sans intention d’y assister, en entrant de fausses coordonnées sur le site d’inscription.

Ce mouvement s’est propagé à travers les réseaux sociaux, et des vidéos expliquant la démarche à suivre pour s’inscrire au meeting via un faux compte, ainsi que des utilisateurs montrant des captures d’écran de leur "faux" billet, se sont multipliées sur Internet.

"En train de faire la Macarena devant mes deux confirmations de tickets du meeting de Trump, pour que ces deux sièges soient vides"

@maryjanebrain

##duet with @indiefilmprotagonist##greenscreen

♬ Macarena - Bass Bumpers Remix Radio Edit - Los Del Rio

Le président américain a refusé d’admettre le rôle des fans de K-pop dans le flop de son meeting. En effet, Trump accuse des "manifestants radicaux" qui auraient bloqué l’entrée aux participants, ainsi qu’une "semaine de couverture des médias apocalyptique".

Cependant, des Américains semblent croire à la responsabilité des amateurs de K-pop dans ce fiasco. La représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a ainsi déclaré sur Twitter être fière de cette communauté.

"En fait, vous vous êtes fait surprendre par des adolescents sur TikTok qui ont inondé le meeting de Trump avec des fausses réservations de tickets, vous induisant à penser qu’un million de personnes voulait que votre suprémaciste blanc fasse un discours pour emballer tout un stade pendant le Covid […]. Alliés de la K-pop, nous voyons et apprécions votre contribution dans le combat pour la justice."

Cependant, comme le souligne 20 minutes, il est en réalité difficile d’établir si les agissements des fans de K-pop ont réellement eu un impact sur le nombre de sièges vacants du meeting. Les seuls qui pourraient analyser clairement les inscriptions seraient les membres de l’équipe de la campagne de Trump eux-mêmes.

Quoi qu’il en soit, les fans de K-pop ont encore une fois montré leur engagement dans les luttes sociales. Que leurs agissements aient réellement fait pencher la balance ou non, cette affaire prouve encore la puissance des jeunes communautés sur Internet.

À voir aussi sur konbini :