AccueilMusique

Pourquoi la performance de Rihanna aux Grammy Awards fait parler d’elle

Publié le

par Daniel Orubo

La star a repris des pas d’une danse traditionnelle sud-africaine.

Alors qu’elle n’avait aucun nouvel album à présenter, Rihanna a malgré tout été l’une des reines des derniers Grammy Awards. Si sa collaboration avec Kendrick Lamar lui a valu son 9e Grammy, elle a surtout livré une performance qui fait beaucoup parler d’elle.

Venue chanter son tube "Wild Thoughts" avec DJ Khaled, sa chorégraphie a en effet été très commentée sur les réseaux sociaux.

Le débat a commencé avec un tweet du magazine américain Vulture, qui a confondu son pas de danse avec le stanky leg, rendu célèbre par le funk dans les années 1980. Une erreur que les internautes se sont empressés de corriger sur Twitter en indiquant qu’il s’agissait en réalité du Gwara Gwara, un pas traditionnel d’Afrique du Sud.

Pour cet hommage à la culture africaine, Riri s’est entourée d’une célèbre troupe de danseurs : les A.V.O Boyz. Si ces artistes originaires du Nigeria et du Ghana ont permis à la star de maîtriser à la perfection ce mouvement particulier, la chanteuse leur a permis en retour d’être sous les feux des projecteurs, boostant au passage leur notoriété.

À la suite de cette performance inoubliable, on peut s’attendre à voir les A.V.O Boyz décoller à l’international – et c’est plutôt réjouissant. Et il y a fort à parier que cet été le Gwara Gwara va prendre la place du twerk et autres sur le dancefloor.

Traduction : "Avec ces expressions, il n’y a pas de doute : le danseur derrière Rihanna est définitivement africain."

Traduction : "Rihanna qui fait le Gwara Gwara. Je vais pouvoir lui apprendre le Shaku Shaku."

Traduction : "Les Sud-Africains ont intérêt à rappeler que cette danse est la leur, avant que des gens commencent à prétendre qu’une star l’a inventée."

Traduction : "Le talent de Rihanna quand elle te fait le Gwara Gwara aux Grammy Awards."

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet