AccueilMusique

Paul McCartney donne sa version sur la séparation des Beatles

Publié le

par Samuel Delwasse

"C’est John Lennon qui voulait quitter le groupe."

Cet épisode constitue à coup sûr l’une des plus délicates séparations d’un groupe de rock. Cinquante ans après la séparation des Beatles, Paul McCartney a longuement expliqué, pour The Guardian, le contexte qui a mené à la fin de l’aventure commune, les détails et raisons de la séparation, ainsi que certains non-dits concernant son ressenti personnel au cœur de l’histoire.

Longtemps blâmé et tenu pour responsable de la séparation des Beatles, McCartney a affirmé qu’il n’était absolument pas à l’initiative de ce différend : "Arrêtez-vous tout de suite. Je ne suis pas la personne qui a provoqué la séparation. Je devais vivre avec ça parce que c’était ce que les gens voyaient. Tout ce que je pouvais faire, c’était de dire non." Il explique c’est John Lennon qui souhaitait quitter le groupe en 1969 : "John est entré dans une pièce un jour et a dit : 'Je quitte les Beatles.'"

"Les Beatles, c’était ma vie"

Contraints par leur avocat de rester dans le silence durant de longs mois pour ne pas que la séparation vienne entraver des accords et contrats autour de l’entité des Beatles, George Harrison, Ringo Starr et Paul McCartney ont dû jouer le jeu, bien que conscients que le groupe était mort : "C’était bizarre parce que nous savions tous que c’était la fin des Beatles, mais nous ne pouvions pas simplement nous en aller. Donc, pendant quelques mois, nous avons dû faire semblant."

La dissolution du groupe est donc essentiellement venue de John Lennon qui a, selon McCartney, laissé les trois autres membres seuls "pour ramasser les morceaux". Et ce malgré leur volonté de continuer l’aventure commune : "C’était mon groupe, c’était mon travail, c’était ma vie, alors je voulais que ça continue", a reconnu Paul McCartney.

Bien que l’histoire de groupe n’ait pas donné de suite après ce différend, les ex-membres des Beatles poursuivirent leur aventure en solo. Paul McCartney publie en 1970 son premier album, McCartney. Cinquante ans après, la séparation d’un des groupes de rock les plus mythiques de l’histoire fait encore couler beaucoup d’encre.

L’interview complète de Paul McCartney sera disponible sur le site du Guardian le 23 octobre. Elle accompagne la sortie de son livre Lyrics, dans lequel le musicien de 79 ans revient, aux côtés du poète irlandais Paul Muldoon, sur des paroles de plus de 150 morceaux, écrits en solo et avec les Beatles, dont quelques titres inédits du groupe jamais sortis. Il en jouera certains en live sur la radio BBC Sounds.

À voir aussi sur konbini :