Robert Del Naja et Grant Marshall du groupe Massive Attack

Massive Attack s'engage à préparer une tournée éco-responsable

Le groupe Massive Attack déjà très engagé pour la cause environnementale veut préparer une tournée éco-responsable.

De manière générale, les tournées ont un fort impact sur l’environnement. Selon le site Huffpost, le groupe britannique précurseur de la musique trip hop Massive Attack s’engage à préparer une tournée éco-responsable sans empreinte carbone.

Les artistes originaires de Bristol ont demandé au centre de recherche Tyndall de réaliser une étude afin de calculer les tonnes de gaz à effet de serre émises lors d’une tournée. Le résultat est inquiétant : 405 000 tonnes sont produites.

Publicité

“Nous annonçons aujourd’hui la mise en service du célèbre Centre Tyndall pour la recherche sur le changement climatique afin de cartographier l’empreinte carbone totale des cycles de tournées typiques et examiner plus particulièrement les domaines clés générant des émissions de CO2 dans notre secteur : les déplacements et la production de bandes”, a déclaré le membre du groupe Robert del Naja, toujours selon les mêmes sources.

Le groupe, qui a rejoint récemment le mouvement social écologiste londonien Extinction Rebellion, se montre de plus en plus impliqué par la cause environnementale et pour cause : les concerts ont un très fort impact sur l’environnement, de par les déplacements en avion, mais également celui de la foule dans une salle de concert constamment éclairée et climatisée.

Par conséquent, le groupe de musique dont le dernier EP Ritual Spirit est sorti en janvier 2016 envisage l’utilisation des sources d’énergies renouvelables pour leurs futures tournées.

Publicité

Un choix très certainement inspiré de la décision de leurs confrères britanniques Coldplay qui a déclaré le 21 novembre ne plus partir en tournée pour des raisons environnementales.

 

Par Maëva Carayon, publié le 02/12/2019

Copié

Pour vous :