Maes s’évade à coup de "Billets verts" dans son dernier clip

Après le succès de Réelle Vie 2.0, Maes continue son ascension.

Parmi les rappeurs qui ont compté en 2018, on trouve Maes. Pas nouveau dans le game puisque le Sevranais évolue au sein du label LDS (à savoir Les derniers salopards) depuis quelques temps, sa carrière a cependant pris un tournant majeur cette année. Après le succès d’estime de sa première mixtape Réelle Vie sorti en 2017, c’est sa suite Réelle Vie 2.0, produit aussi en indé, qui lui permet de perpétuer son ascension malgré les obstacles et la case prison.

Publicité

Le projet, illustré par des clips visionnés plusieurs millions de fois, est une réussite. Le long des onze titres qui composent cet album, Maes étale sa palette de flows, entre titres coup de poing ("Sale histoire"), mélancoliques ("Sans moi") et dansants ("42 by Night"), produits par son acolyte Bersa, qui ne manquent pas de marquer les esprits. Pour preuve, il y a quelques semaines, après avoir été validé par Booba, le gamin de Sevran s’est vu signer chez Millenium/Capitol. De quoi imaginer un futur brillant et de belles nouveautés à l’approche.

En attendant, Maes vient de dévoiler le clip de "Billets verts". Remplaçant Bersa par le duo Double X pour l’occasion, le Sevranais de 23 ans rappe sa réalité sur une production mélodieuse qui oscille entre mélancolie et ambiance estivale à la manière des précédents "Pénave", ou "42 by Night". Une idée filée dans le clip qui accompagne le morceau. Réalisé par Fanatik prod, Maes quitte la morosité du bitume parisien pour s’envoler très loin. Ainsi, on le retrouve en train de prendre du bon temps dans un décor paradisiaque, avant que les ennuis ne le rattrapent.

Par Sophie Laroche, publié le 27/07/2018

Copié

Pour vous :