AccueilMusique

Avec l’EP Bedroom, Mabel s’impose un peu plus comme la relève du R’n’B britannique

Publié le

par Naomi Clément

Un an après le succès de "Thinking of You", la fille de Neneh Cherry est de retour.

Mabel avait marqué nos esprits à l’été 2016 avec l’éthérée "Thinking of You" : une ballade lumineuse et mélancolique, réminiscence de l’époque des TLC, grâce à laquelle elle s’imposait comme la nouvelle coqueluche du R’n’B britannique. Un an après cette entrée en matière remarquée, qui lui a permis de se produire sur la scène du Pitchfork Avant-Garde Festival, à Paris, l’artiste de 21 ans, fille de l’iconique Neneh Cherry et du renommé producteur Cameron McVey (Portishead, Massive Attack), dévoile aujourd’hui Bedroom.

Composé de quatre titres, cet EP offre un plus large aperçu de l’univers de la chanteuse, visiblement inspiré par l’âge d’or du rythm and blues contemporain, la scène électronique UK, mais aussi, et c’est une chose qu’on avait jusqu’ici peu perçue, la musique caribéenne. Si "Bedroom", "Talk About Forever" et "Ride or Die" confirment l’aisance avec laquelle Mabel entremêle R’n’B old school et productions électroniques modernes, "Finders Keepers", la troisième piste de l’EP en collaboration avec le MC Kojo Funds, nous entraîne dans une contrée radicalement plus chaude et exotique, prouvant que la jeune femme n'a pas peur de sortir sa zone de confort. Vivement la suite.

À voir aussi sur konbini :