M.I.A. sur la pochette de son dernier album « AIM » (© AIM)

M.I.A. est finalement la bienvenue aux États-Unis

Après des mois de bataille, la chanteuse possède enfin un visa américain. 

M.I.A. sur la pochette de son dernier album "AIM" (© AIM)

M.I.A. sur la pochette de son dernier album, AIM. (© Interscope)

La relation entre M.I.A. et le pays de l'oncle Sam est loin d'être de tout repos. Après avoir choqué l'Amérique puritaine en levant son majeur sur la scène surmédiatisée du Super Bowl en 2012, la chanteuse s'est récemment attirée les foudres du mouvement Black Lives Matter à cause de propos controversés qui l'ont conduite à se retirer du festival Afropunk – tout en prenant bien soin de lancer quelques piques sur Twitter, son terrain de jeu favori.

Publicité

En mai dernier, rebelote : la Britanno-Sri-lankaise prenait d'assaut le réseau social pour annoncer que son huitième album AIM était bel et bien terminé, mais que ce dernier pourrait ne jamais voir le jour. En cause ? L'inexistence de son visa américain, qui l'empêche de facto d'opérer la promotion de ce disque aux États-Unis. "Mon dernier album est entre les mains de mon label américain [Interscope, ndlr]. Sa sortie dépend de leur bonne volonté. Je n'ai pas de visa pour en parler, ni en faire la promotion aux États-Unis !", avait-elle expliqué. Une bataille administrative qui a d'ailleurs fait l'objet d'une chanson sur AIM, sobrement baptisée "VISA".

Mais le temps semble aujourd'hui être à la réconciliation. M.I.A. vient en effet d'annoncer sur Instagram qu'elle était finalement en possession d'un visa américain. Une issue heureuse, confirmée par un représentant de la chanteuse à Pitchfork, qui pourrait prochainement donner naissance à une tournée américaine. Borders, what's up with that ?

Une photo publiée par MIA (@miamatangi) le

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 13/10/2016

Copié

Pour vous :