©Capture d’écran YouTube / Lujipeka – Palapalaba

Clip : Lujipeka de Columbine prend son envol en solo avec "Palapalaba", et c'est très fort

Après quelques années au sein du collectif rennais Columbine, le jeune rappeur s'émancipe et vogue vers une carrière solo.

Tout a démarré avec un groupe : Columbine. Sorte de collectif très collégial en provenance de Rennes qui a entre autres vu passer le loufoque Lorenzo dans ses rangs. La formation a eu le temps de sortir plusieurs disques. Le projet s’est ensuite recentré autour de ses deux principales têtes pensantes, Foda C et Lujipeka, pour signer l’album Adieu bientôt et sa réédition pertinente Adieu, au revoir

Aujourd’hui, Lujipeka poursuit son ascension en solo. Après un premier titre intitulé Ahou dont le clip a été dévoilé le 12 décembre dernier, le jeune artiste est de retour avec "Palapalaba". Un morceau doté d’une étonnante prod' futuriste, sentiment renforcé par une analogie à la descente de "MD en parachute". Lujipeka y narre ses angoisses, entre fuite de la vérité et fatalité du monde existant. Rarement la frontière entre la réalité et l’imaginaire n’a semblé aussi mince.

Publicité

Ce clip a été tourné en Europe de l’Est avec la volonté de matérialiser cette quête existentielle personnelle à travers le véhicule. "C’est un titre rapide, énergique, pour lequel je souhaitais pourtant que les images apportent une forme de tranquillité et beaucoup de subtilité. Je le place un peu dans la continuité de ce qu’on avait fait pour 'Bordeline', notamment avec la présence d’un chien-loup, sorte d’animal totem", explique Lujipeka dans un communiqué. Une belle réussite pour le jeune rappeur. "Palapalaba" et "Ahou" figureront sur le premier EP de Lujipeka, attendu pour le 27 mars prochain.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 17/02/2020