Metallica.

Live Nation admet avoir revendu des tickets plus chers sur des sites de revente

Si vous avez acheté vos places pour Metallica sur une plateforme de revente au prix fort, ça peut être un coup de Live Nation.

Cela fait quelques années que la pratique était suspectée dans l’industrie musicale mais elle a cette fois été révélée au grand jour : les entreprises d’organisation et promotion de spectacles mettraient en vente des tickets sur des sites de revente pour pouvoir les vendre plus chers. Alors peut-être pas toutes, mais c’est en tout cas vrai pour Live Nation, qui, par le biais d’un appel téléphonique enregistré secrètement par Billboard, révélait qu’elle avait aidé des artistes à faire plus de profit en se faisant passer pour des particuliers.

La technique est simple : faire croire aux fans que toutes les places ont été vendues, puis remettre en vente sur des plateformes certains tickets à un prix bien plus élevé. Ceux qui voudront ainsi se procurer une place devront absolument payer leur ticket plus qu’ils ne l’auraient fait sur le site officiel. Cela permet aussi d’accroître la hype autour d’un évènement. Sauf que la magouille devient visible quand certains remarquent en 2017 que certains comptes parviennent à revendre à eux seuls pas moins de "4 600 tickets". Difficile de s’imaginer qu’un particulier serait capable d’un tel business.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Mais c’est seulement aujourd’hui que la preuve de l’implication de Live Nation dans ces pratiques a refait surface, quand un concurrent les a informés qu’il avait des enregistrements de Bob Roux, président de Live Nation pour les États-Unis, pris à son insu, prouvant les reventes de la firme. À en croire l’enquête de Billboard, la pratique ne se ferait plus, les places VIP et autres packages plus chers auraient permis d’obtenir de façon plus transparente l’argent auparavant gagné grâce aux reventes sur d’autres plateformes.

Du reste, les rares fois où cela se serait produit, Live Nation assure s’être exécuté selon les demandes des artistes. Pour l’instant, on sait seulement que le groupe Metallica serait concerné à propos de leur tournée WorldWired en Amérique du Nord.

Les détails de l’enquête sont à découvrir ici.

Par Eléna Pougin, publié le 22/07/2019

Copié

Pour vous :