Lil Wayne / Facebook

Lil Wayne signe son grand retour avec Tha Carter V

Sur ce projet, dont la sortie est prévue depuis 2012, Lil Wayne a convié Kendrick Lamar, Travis Scott, Nicki Minaj, XXXTentacion, Snoop Dogg et bien d’autres.

C’est un événement que l’on n’attendait plus. Après des années d’attente et d’innombrables faux espoirs, Lil Wayne vient enfin de sortir Tha Carter V, cinquième volet de la saga lancée en 2004 qui l’a rendu célèbre dans le monde entier. Un nouveau projet fleuve de 23 titres, sorti le lendemain de son 36e anniversaire, qui commence par "I Love You Dwayne", qui est un message de sa mère. Dans ce touchant témoignage, elle fait part de tout son amour pour son fils.

"Beaucoup de gens me demandent quand est-ce que ça sort. Ils n’en peuvent plus d’attendre la sortie de ton album. Je suis juste fière de toi. Tu es mon rocher… Je prie pour que les choses se passent bien dans ta vie. Mais je remercie le Seigneur, parce que je sais que tu as traversé beaucoup de choses dont je n’ai même pas connaissance. Maman t’aime. Je t’aime Dwayne."

Publicité

S’ensuit le titre "Don’t Cry", comme pour consoler les pleurs de sa mère. Un morceau tout aussi touchant, puisqu’il s’agit de sa collaboration posthume avec XXXTentacion, assassiné à 20 ans au volant de sa voiture le 19 juin dernier.

Publicité

L’album devait initialement sortir en 2012, mais sa production a connu de nombreux retards, notamment en raison de différends avec Birdman. Aujourd’hui en paix avec le boss du label Cash Money Records, Lil Wayne est bel et bien là, malgré les années, incassable comme dans "Can’t Be Broken".

XXXTentation n’est pas le seul invité de l’album : nous avons ainsi Travis Scott sur le ténébreux egotrip "Let It Fly", Kendrick Lamar sur "Mona Lisa", Nicki Minaj sur "Dark Side of the Moon", Snoop Dogg sur "Dope Niggaz", Reginae Carter sur "Famous", Sosamann avec "What About Me", Ashanti et Mack Maine sur "Start This Shit Off Right" et enfin Nivea sur "Dope New Gospel".

Publicité

Les attentes que l’on avait pour cet album son largement respectées, dans la mesure où Lil Wayne sort un projet complet, avec plusieurs univers. Un disque dans lequel il se confie notamment sur un incident qui détermina ce qu’il est devenu aujourd’hui : une sorte de tentative de suicide qu’il aurait faite enfant. Dans le dernier morceau de l’album, intitulé "Let It All Work Out", on peut ainsi entendre :

"J’ai trouvé le flingue de ma mère dans sa cachette habituelle

J’ai pleuré, l’ai pointé sur ma tête et réfléchi à ça

Personne n’était là pour m’arrêter

[…]

J’ai tiré, et je me suis réveillé avec du sang tout autour de moi

C’était le mien, je ne suis pas mort mais j’étais en train de partir

Dieu est venu à mes côtés et on en a discuté

Il m’a vendu une autre vie, et il a fabriqué un prophète."

C’est la première fois que Lil Wayne avoue qu’il a bel et bien tenté de mettre fin à ses jours. Cette révélation a de quoi marquer les auditeurs, le rappeur de La Nouvelle-Orléans ayant visiblement voulu livrer un album introspectif à la hauteur des espérances de ses nombreux fans.

Publicité

Par Henri Margueritte, publié le 28/09/2018

Pour vous :