AccueilMusique

Les 5 plus belles pochettes d’albums créées par Virgil Abloh

Publié le

par Timothée Van Poecke

Cinq fois où Virgil Abloh a frappé fort.

Avant d’arriver à la tête de la collection homme de Louis Vuitton et de devenir le styliste de référence que l’on connaît, Virgil Abloh a parcouru un long chemin. Cette ascension, elle est en partie liée à l’univers de la musique, au côté d’un certain Kanye West.

Au début des années 2000, Virgil Abloh travaille dans un magasin spécialisé dans l’impression sur-mesure à Chicago. C’est là-bas que le styliste va faire la rencontre de Don Crawley, créateur spécialisé dans le streetwear et bras droit de Kanye West à l’époque. Don C, séduit par le profil de Virgil Abloh, va le mettre en relation avec Ye. L’alchimie entre les deux hommes opère immédiatement. Virgil Abloh va conseiller Kanye West sur la scénographie de ses concerts, son merchandising, mais aussi ses pochettes d’album.

Le créateur, styliste et designer va se faire un nom dans le milieu du rap grâce à son approche stylistique alliant le streetwear et le luxe. Cette formule parle aux rappeurs, et Virgil Abloh va rapidement devenir une icône, une figure incontournable de cette mouvance, collaborant en conséquence avec des rappeurs pour travailler leur esthétique, et notamment les pochettes de leurs albums.

On a choisi cinq pochettes pensées, designées ou supervisées par l’associé de Kanye West, afin de vous montrer l’étendue de son talent – et sachez qu’on a dû mettre de côté les belles covers réalisées pour A$AP Rocky (Long. Live. A$AP), Big Sean (Dark Sky Paradise) ou encore Westside Gunn (Pray for Paris).

Kanye West – 808s and Heartbreak (2008)

Une pochette d’album de Kanye West devait forcément faire partie de cette liste. Virgil Abloh frappe fort pour sa première participation à l’élaboration d’une cover, puisque sa simplicité fera son succès. Ce projet de douze titres a marqué les esprits aussi bien à travers la musique de Ye qu’à travers cette pochette identifiable en un clin d’œil. "Minimalisme", voilà un premier terme pour aborder le travail du créateur américain.

Kanye West – My Beautiful Dark Twisted Fantasy (2010)

Une des cinq pochettes d’albums de 'My Beautiful Dark Twisted Fantasy', toutes réalisées par le peintre.

Après 808s and Heartbreak, Kanye West persiste et signe : il convoque à nouveau Virgil Abloh. En tant que directeur artistique du projet, le styliste reste dans un ton minimaliste qui va bien au teint de Ye. Virgil Abloh a fait appel au peintre George Condo afin de dessiner une série de pochettes différentes. L’une d’elles, représentant un phénix nu sans bras, aurait été interdite par Walmart et remplacée par une ballerine à moustache.

Dans le livre Figures of Speech de Virgil Abloh, le peintre déclare à propos du créateur : "Virgil fait bouger les choses. Son talent est de savoir créer une expérience artistique transcendante pour les gens." Près de douze ans après la sortie du chef-d’œuvre de la discographie du rappeur américain, on ne peut être plus d’accord.

Jay-Z x Kanye West – Watch the Throne (2011)

La pochette de l’album 'Watch the Throne", conçue par l’Italien Riccardo Tisci.

L’une des covers les plus réussies et reconnues de Virgil Abloh. Le créateur a choisi le directeur de la création de Givenchy, Riccardo Tisci, pour sa conception. À la fois épurée et complexe, cette véritable œuvre d’art fait partie du succès de ce projet collaboratif entre Kanye West et Jay-Z. Cette réussite a permis au styliste d’obtenir sa première nomination aux Grammy Awards pour la Meilleure pochette d’album.

Kanye West – Yeezus (2013)

C’est sans doute la pochette d’album la plus emblématique de Virgil Abloh. En 2013, sortir une cover aussi minimaliste, c’est osé, et ça fonctionne. Pour parvenir à ce résultat, dix designers différents auraient participé à sa réalisation. Finalement, toutes leurs idées ont amené Virgil Abloh à imaginer ce boîtier transparent avec un simple morceau de ruban adhésif rouge collé dessus. Il décrit cette œuvre comme un "cercueil ouvert", marquant la mort du format CD physique.

Lil Uzi Vert – Luv Is Rage 2 (2017)

Pour son premier album studio, Lil Uzi Vert a fait confiance à Virgil Abloh. Le styliste a eu très peu de temps pour réaliser cette pochette d’album. Dans une interview accordée à The Fader, Virgil Abloh a déclaré avoir eu à diriger le projet de Lil Uzi Vert dans "les dernières heures" avant sa sortie.

Au-dessus de l’artiste présent sur la cover de son album, on retrouve du ruban adhésif, comme sur Yeezus, mais cette fois-ci, il prend beaucoup plus de place et porte la marque iconique de Virgil Abloh, Off-White. Plus que de faire de la publicité pour sa marque, ces bandes ajoutent l’idée du travail musical qu’il faut savoir décortiquer, comme Virgil Abloh le précisait dans les colonnes de The Fader : "Cette pochette est un bon exemple : on a l’impression qu’on peut la décoller, et c’était important pour moi."

À voir aussi sur konbini :