J. Cole arrête les featurings : retour sur ses dix meilleures collaborations

Le rappeur a annoncé arrêter les featurings après son morceau avec Gang Starr. Revenons sur ses plus belles collaborations.

J. Cole ne nous a jamais habitués à énormément de collaborations. Le rappeur a plutôt construit sa légende autour d’une musique construite tout seul dans son coin, avec très peu d’interactions hormis ses collègues de Dreamville et quelques grosses têtes. 

Pourtant, ces derniers mois, J. Cole avait considérablement ouvert sa palette, croisant le fer avec des artistes loin de sa zone de confort comme 21 Savage, Young Thug ou Offset.

Publicité

Une décision assez étrange alors que le rappeur s’était fendu d’une critique assez acerbe de la nouvelle génération sur "Album of the Year" l’emportant jusqu’à une confrontation avec Lil Pump.

Sur chacune de ses dernières apparitions, J. Cole offre une alternative technique, puissante et caustique à la grande valse des featurings.

Publicité

Cette annonce d’un arrêt total des collaborations est donc un véritable pincement au cœur pour tous les fans de rap actuel. On peut se demander quel en est aussi le déclencheur.

Ce morceau avec Gang Starr était-il un but à atteindre pour lui ? Une production de DJ Premier et un hommage à Guru, l’âge d’or du rap que J. Cole défend depuis toujours, un Graal enfin obtenu ? Peut-être a-t-il juste fait le tour de ce qu’il pouvait proposer. 

Publicité

En attendant d’autres informations, classons ensemble les meilleures collaborations de J. Cole à travers le temps. Elles ne sont pas si nombreuses mais on en choisit que certaines emblématiques, en dehors de son cercle Dreamville. Même si ces morceaux avec J.I.D. Cozz ou Bas sont parmi ses meilleurs, c’est la règle du jeu qu’on a choisi.

On a aussi sélectionné uniquement parmi ses apparitions chez les autres et non les gens qu’il a invités sur ses propres morceaux. Voici donc les dix meilleurs featurings de J. Cole.

10. Janet Jackson - No Sleeep ft. J. Cole (2015)

Publicité

Le featuring de rêve. Janet de retour avec ses producteurs Jimmy Jam & Terry Lewis en 2015. J. Cole y apporte le couplet rap si emblématique. Un fantasme devenu réalité qui fait un très bon morceau.

9. Miguel - Come Through and Chill ft. J. Cole & Salaam Remi (2018)

Grand trio gagnant. Miguel est très pote avec J. Cole, ils ont souvent travaillé ensemble. Mais en ajoutant les rythmiques soul très chaudes de Salaam Remi, compositeur attitré de Nas, on obtient une pépite classieuse entre néo-soul et boom bap renouvelée. En boucle constante.

8. Royce Da 59 - Boblo Boat ft. J.Cole (2018)

Toujours en 2018, J. Cole s’ouvre à d’autres possibilités. En acceptant l’invitation de Royce, l’acolyte de toujours d’Eminem, il accepte de croiser le fer avec une brute de la rime. Et le duo fonctionne à merveille sur cette production de Cool & Dre.

7. Drake - Jodeci (freestyle) ft. J. Cole (2013)

Bien sûr, le choc des titans. Avec Kendrick Lamar, nous avons ici les rois du rap mondial des années 2010. Sur ce freestyle d’avant Nothing Was The Same, les deux artistes cultivent leur amour de Jay-Z et du R’n’B tout en le déclinant à leur façon. Ressorti cet été dans le Care Package de Drake, ce morceau s’offre une seconde jeunesse en plein milieu de la razzia que J. Cole effectue en 2019. Un indispensable.

6. Moneybagg Yo - Say Na ft. J. Cole (2018)

Une des premières vraies surprises de J. Cole. On a l’impression qu’il l’a pris comme un défi. Un peu comme avec Offset cette année, il confronte son style avec celui plus trap de Memphis de Moneybagg Yo. On sent l’esprit de compétition qui avait porté aussi Kendrick Lamar avec Rich The Kid, assez loin de leur zone de confort. Et ça marche à merveille.

5. Jay Rock - OSOM ft. J. Cole

Top Dawg, Dreamville, les deux labels indépendants les plus importants de ces dernières années se sont très souvent croisés. Sur ce morceau avec Jay Rock, J. Cole expose sa paranoïa dans une histoire prenante et une interprétation parfaite.

4. Gang Starr - Family & Loyalty ft. J. Cole

C’est le featuring de la consécration, celui de la dynastie. Rien que le choix de J. Cole pour ce retour est un marqueur fort. On comprend que celui-ci peut marquer la fin des collaborations pour lui car tout y est : la production de DJ Premier, la filiation avec le rap originel, les scratchs et les thèmes intemporels. Ce n’est pas le tube de l’année mais c’est un passage très important. 

3. Young Thug - The London ft. J. Cole & Travis Scott

J. Cole a longtemps refusé ce genre de choc des titans. Trois empereurs actuels sur un même morceau, tellement de chances d’être déçu. Eh bien non. Chaque artiste est parfaitement à sa place, dans ce qu’il sait faire de meilleur : Travis Scott assure un refrain dont il a le secret, J. Cole entame un couplet extrême comme tout ce qu’il a fait en 2019 et Young Thug essaye de parler directement avec une vie extraterrestre.

2. 6lack - Pretty Little Fears ft. J. Cole

On tient là le plus beau featuring rap/ R’n’B de ces dernières années. L’album de 6lack est un bijou et ce morceau est un parfait exemple de sa singularité. À l’intérieur, J. Cole s’adapte complètement au flow de 6lack et donne une de ses plus belles prestations, la première d’une superbe lignée sur l’année 2018-2019, très prolifique pour J. Cole. 

1. 21 Savage - A Lot ft. J. Cole

Tout est là. Deux mondes s’évaluent, se confrontent. Une surprise pour chacun : le morbide 21 Savage avec l’ermite J. Cole, le matérialiste avec le sage. Et pourtant tout fonctionne. Le sample est parfaitement adapté, le gimmick de 21 aussi. La vraie ouverture de J. Cole se trouve en creux dans ses secondes. Un vrai classique des années 2010.

 

 

Par Aurélien Chapuis, publié le 23/09/2019

Copié

Pour vous :