Photo : Clip de Loud « Devenir Immortel (Avant de Mourir) »

Le rappeur québécois Loud s’enflamme (littéralement) dans son clip "Devenir immortel (et puis mourir)"

Loud, grand nom de la scène rap québécoise, revient avec le clip de "Devenir immortel (et puis mourir)". Avec ça, son succès en France ne devrait plus tarder.

La Belgique a beau s’être imposée cette année au sommet de la scène hip-hop francophone, le Québec n’a pas pour autant à rougir du plat pays. Avec des artistes comme Loud, la ville canadienne est même promise à un bel avenir musical.

Publicité

Le rappeur originaire de Montréal dont l’accent, les expressions locales et la plume franglaise ne vous laisseront pas indifférents, marque un retour clinquant avec le clip du titre "Devenir immortel (et puis mourir)", le troisième extrait de son premier album solo, Une Année record.

La consécration en solo

C’est suite à la séparation de son groupe Loud Lary Ajust que Loud prend un nouveau départ en solitaire. Dans ce contexte de relance, il sort d’abord son EP New Phone, un projet sur lequel figure le titre "56K", qui aujourd’hui cumule plus d’un million de vues et qui, par la même occasion, a propulsé le MC hors de ses frontières.

Néanmoins, c’est véritablement avec son premier album dévoilé le 11 octobre dernier et baptisé Une Année record que l’artiste a montré toute l’étendue de son talent. Un projet de seulement dix titres qui brasse parfaitement tout le panel d’émotions d’un artiste aux multiples facettes, mélangeant ainsi des morceaux mélodiques et chatoyants, en contraste avec d’autres plus tristes et sombres. Le plus gros succès de cet opus, c’est justement "Devenir immortel (et puis mourir)". Rien d’étonnant alors que ce titre ait eu droit à son clip.

Publicité

Loud est on fire !

D’abord porté par les clips à l’esthétique parfaitement gérée de "Hell What a View" et "Nouveaux Riches", ce dernier disque se veut donc une nouvelle fois illustré par le visuel de "Devenir immortel (et puis mourir)". Un titre entre egotrip et mélancolie qui témoigne à juste titre de l’éclectisme musical du rappeur.

Visuellement très soignée, la vidéo affiche un artiste en quête de devenir éternel. Ce dernier ira jusqu’à défier l’atroce chaleur des flammes en mettant en scène son propre embrasement. Vous êtes impressionnés par la prouesse ? Ne manquez pas son passage dans l’Hexagone et la capitale pour ses deux concerts à La Boule noire à Paris prévus les 29 et 30 janvier 2018. Un prochain défi d’envergure pour un artiste dont la voix ne devrait plus tarder à faire du bruit chez nous.

Publicité

Par Jérémie Léger, publié le 19/12/2017

Copié

Pour vous :