photo de la page Facebook Real Pop Smoke

Le rappeur Pop Smoke a été assassiné à son domicile

Originaire de New York, l'auteur des tubes "Welcome to the Party" et "Dior" a été tué lors d'un cambriolage chez lui.

Le rappeur Pop Smoke a été tué mercredi matin dans ce qui apparaît être un cambriolage à son domicile d’après TMZ. Le rappeur était chez lui sur les Hollywood Hills à Los Angeles vers 4h30 du matin quand deux hommes portant des masques et des capuches ont forcé la porte de sa maison. D’après une source policière, les deux hommes ont tiré plusieurs coups de feu qui ont touché et mortellement blessé Pop Smoke.

Les hommes ont été vus ensuite quitter les lieux à pied. Pop Smoke a été emporté directement au centre médical Cedars-Sinai où a été déclaré son décès. Les suspects n’ont pas été arrêtés et pour l’instant, n’ont pas non plus été identifiés. On ne sait pas encore si Pop Smoke connaissait ses agresseurs. Une personne a été menottée sur place mais les policiers ont déterminé qu’il n’était pas impliqué dans la fusillade et a donc été relâché.

Publicité

Originaire de Brooklyn, Pop Smoke représentait l’avenir radieux du rap new-yorkais. Il développait une musique influencée de la Drill de Chicago passée dans le mixeur des producteurs de Londres. Il laisse derrière lui des hits comme "Welcome to the Party" et "Dior". Il a collaboré avec Travis Scott sur son projet Jack Boys. Pop Smoke avait sorti Meet The Woo 2 le 12 février avec Quavo, Lil Tjay et A Boogie Wit da Hoodie en featuring. Le rap américain perd une de ses étoiles montantes.

Par Aurélien Chapuis, publié le 19/02/2020