AccueilMusique

Le prochain album de Post Malone est déjà disque d’or, trois semaines avant sa sortie

Publié le

par Jérémie Léger

Facebook

Après le succès de Stoney, Beerbongs & Bentleys était forcément promis à un bel avenir. Mais là, c’est au-delà de toutes les espérances.

Dans son film homonyme, notre Fatal Bazooka national voyait son "Carte Gold Album déjà numéro un des ventes alors qu’il ne sort que demain". Eh bien, outre-Atlantique, Post Malone est sur le point de réaliser une prouesse similaire, mais bien réelle cette fois.

Annoncé officiellement pour le 27 avril prochain, le projet Beerbongs & Bentleys est en effet déjà assuré d’être certifié disque d’or aux États-Unis si l’on se fie aux chiffres de streaming. Comme l’annonce le compte Twitter Chart Data, à trois semaines de la sortie de l’opus, les prévisions annoncent d’ores et déjà qu’il atteindra 500 000 d'équivalents ventes le jour de son lancement.

Si la partie est gagnée d’avance pour le natif de Syracuse, aux États-Unis, c’est bien sûr grâce au succès planétaire rencontré par les deux premiers singles de l'opus, "rockstar" et "Psycho" (qui est actuellement 4e au Billboard Hot 100), respectivement en duo avec 21 Savage et Ty Dolla Sign.

Merci le streaming !

Bien entendu, ce n’est pas le seul cas du genre que l’on peut relever. Dans une industrie musicale dictée par le streaming à l’ère du digital, bon nombre d'artistes (surtout les rappeurs) se mettent à miser sur un ou plusieurs hits avant de confirmer l’essai avec un album.

On pense bien sûr à la rappeuse Cardi B, projetée sur le devant de la scène l’an dernier grâce à son titre explosif "Bodak Yellow". Au sommet des charts depuis la sortie du morceau, elle aura attendu jusqu’à ce vendredi 6 avril pour dévoiler son premier album, Invasion of Privacy.

Parmi les adeptes de ce système ingénieux, on trouve également toute cette nouvelle génération de jeunes artistes dévoilés grâce à SoundCloud. Le meilleur exemple étant Lil Pump, porté par le succès de son titre aussi génial qu’insupportable "Gucci Gang". Un banger sans lequel sa première mixtape n’aurait probablement pas vu le jour.

Concernant Post Malone, il peut dormir sur ses deux oreilles jusqu’à la fin du mois. En attendant tranquillement son disque d’or servi sur un plateau.

À voir aussi sur konbini :