AccueilMusique

Le guitariste de Korn demande aux chrétiens d'arrêter de diaboliser les personnes transgenres

Publié le

par Théo Chapuis

A droite, Brian « Head » Welch et une poignée de fans, à l’issue d’un concert de son projet musical solo (© Facebook Brian « Head » Welch)

Brian "Head" Welch, guitariste de Korn, exhorte les chrétiens fondamentalistes à ne pas juger les personnes transgenres. 

À droite, Brian "Head" Welch et une poignée de fans, à l'issue d'un concert de son projet musical solo. (© Facebook Brian "Head" Welch)

Tout comme Jerry Lee Lewis en son temps, Brian "Head" Welch est partagé entre deux passions : la fournaise du rock et la pureté de la religion. À tel point que le guitariste de Korn s'est retiré du groupe pendant huit ans pour des raisons essentiellement religieuses – allant jusqu'à se faire baptiser dans le fleuve Jourdain, en Israël.

De retour à sa place de guitariste depuis 2013, Head ne craint plus de conjuguer nu metal et amour du Christ – et de son prochain. Le 31 juillet, il a posté sur sa page Facebook une photo de lui, posant amicalement avec une poignée de fans de Korn.

"J’ai échangé et prié avec ces précieuses personnes de Californie du Nord – au moins deux parmi elles ont été touchées par la grâce de Jésus. Une requête sincère de mon ami à ma droite [sur la photo] : 'Brian, aimes-tu les personnes transgenres ? Alors prie pour nous. On en a bien besoin.' Je le ferai."

Un bien beau message d'amour et de tolérance, qu'on soit croyant ou non, hétéro ou pas. Or, vous vous en doutez, ce message a créé des remous entre les internautes qui soutiennent la position du guitariste et l’autre camp qui prétend qu’être transgenre est un péché.

Suite aux commentaires malveillants, Head a partagé un nouveau message le 2 août. Il y réaffirme sa position de défenseur des droits LGBT – toujours sous l’angle de la foi. Extrait : "Dieu inspecte le cœur et l'homme l'extérieur. Ce que je fais, et ce que nous devons tous faire, c'est découvrir qui nous sommes vraiment à l'intérieur de nos cœurs." 

"Si je peux convaincre au moins un chrétien..."

S'il exhorte les homophobes et transphobes à adoucir leur cœur, c'est parce qu'il estime qu'on n'aide pas les personnes transgenres à aller mieux en leur promettant une âme damnée à cause de leur sexualité : 

"Si je peux convaincre au moins un chrétien au cœur dur d'arrêter de poster des messages à propos de la repentance et du feu de l'enfer pendant que mes amis et moi mettons notre amour de Jésus à l'épreuve, alors ce post aura valu le coup."

Malgré son point de vue essentiellement religieux, Head fait désormais partie du club des musiciens de metal qui s'expriment en faveur des personnes LGBT. Corey Taylor (Slipknot), Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan), Otep Shamaya (Otep) ne sont qu'un échantillon d'artistes qui n'hésitent pas à partager une opinion résolument tolérante à ce propos. En 1998, Rob Halford, le chanteur de Judas Priest a fait son coming out sur MTV. C'est probablement l'un des tout premiers dans le metal, du moins pour un groupe aussi célèbre.

Dans un contexte où la parole critique sur des sujets de société s'exprime de plus en plus dans le milieu metal, les prises de position pro-LGBT s'attirent parfois les foudres de fans (ou de certains musiciens) aux idées décidément bien bas du front. Mais c'est de plus en plus rare. Gloire à Satan.

À voir aussi sur konbini :