AccueilMusique

La vidéo "Famous" de Kanye West est un "cadeau extraordinaire" pour son inspirateur

Publié le

par Ariane Nicolas

Le peintre Vincent Desiderio raconte dans le magazine W sa rencontre avec Kanye West et explique pourquoi la vidéo du rappeur, inspirée d'une de ses peintures, lui plaît.

Taylor Swift, Donald Trump, Amber Rose, Bill Cosby ou encore Anna Wintour à poil dans un gigantesque lit, entourant Kanye West et sa femme Kim Kardashian... Version yeeziesque de La Cène, le clip de "Famous" a fait le buzz (eh, Kanye n'a pas perdu la main) ces derniers jours, depuis sa mise en ligne sur la plate-forme Tidal.

Dans le concert de louanges ou d'insultes associés à la publication de cette image aussi douce que dérangeante, certains ont remarqué la référence cachée : la peinture Sleep,  de Vincent Desiderio, datée de 2008.

Traduction : "Kanye a repris 'Sleep' de Vincent Desiderio et lui a donné vie en le modernisant... Si ce n'est pas du génie, je ne sais pas ce que c'est."

"Quelque chose de magique"

L'artiste américain raconte dans W Magazine, lundi 27 juin, sa rencontre avec Kanye West, qui lui a présenté la vidéo avant de la rendre publique. Loin de trouver l'emprunt déplacé, Vincent Desiderio s'enthousiasme, et pas seulement parce que la vidéo a connu un écho retentissant donnant de la visibilité à son tableau :

"La sortie remarquable de la vidéo a quelque chose de magique. Elle a tenu en haleine le public avec ce tableau qui était étrangement familier, d'une beauté euphorique et terriblement troublant.

Dans ce texte écrit à la première personne, le plasticien détaille comment Kanye West lui a présenté son dernier travail :

"Tout a commencé avec un banal coup de fil. 'Kanye West voudrait entrer en contact avec VD, c'est très important que vous le rappeliez.' Après une série d'appels manqués et de messages échangés, j'ai été invité à Los Angeles le lendemain matin. On m'a dit que Kanye était 'un fan inconditionnel' de mon travail. [...]

Au Forum [une salle de spectacles de Los Angeles où les deux hommes se sont rencontrés], nous avons parlé de son dernier album, The Life of Pablo, et d'une citation d'Edgar Degas : une peinture devrait être construite comme 'le crime parfait'. Je me suis hasardé à dire que le titre de son album était une double référence à Pablo Picasso et Pablo Escobar. Il a souri et glissé : 'À saint Paul, aussi.'

Une vidéo "d'un extrême, brillant et osé"

La vidéo de "Famous" était déjà prête. Entouré d'assistants, eux-mêmes regroupés autour d'un ordinateur portable, Kanye West montre le résultat à Vincent Desiderio. Ce dernier met quelques secondes à reconnaître la référence à sa peinture. Avec le recul, il qualifie le clip "d'extrême, brillant et osé" : 

"J'ai eu le sentiment qu'on m'offrait un cadeau extraordinaire."

Et de conclure son texte avec un lyrisme que Kanye West n'aurait pas renié :

"La vidéo de Kanye West montre comment l'art parle le langage de l'art, comment les codes visuels peuplent l'imaginaire artistique, animant une matrice de possibilités qui parlent de nous, partout et tout le temps, et qui sont imperceptibles à ceux dont le regard ne va jamais plus loin que la surface."

À voir aussi sur konbini :