AccueilMusique

Après sa rencontre avec le dalaï-lama, Lady Gaga est bannie par la Chine

Publié le

par Kate Lismore

Après une rencontre avec le dalaï-lama, la chanteuse a vu sa musique interdite sur le territoire chinois par le Parti communiste.

Lady Gaga est habituée aux polémiques, mais généralement celles-ci concernent son look extravagant, son attitude un peu spéciale ou sa musique qui n’est pas au goût de tout le monde. Cette fois-ci, c’est un peu différent. Après sa rencontre avec le dalaï-lama, le Parti communiste chinois a décidé de placer la chanteuse sur la liste des forces étrangères hostiles.

Lady Gaga, qui a récemment obtenu un Golden Globe pour son rôle dans American Horror Story : Hotel a rencontré le chef spirituel tibétain pour parler yoga, ce qui semble avoir quelque peu froissé les autorités chinoises.

Dans la vidéo de cette rencontre, postée sur la page Facebook de la chanteuse, Lady Gaga ne semble pourtant pas évoquer de sujets particulièrement subversifs : en effet, on la voit parler, entre autres, de méditation, de santé mentale et de la manière de "désintoxiquer" l’humanité.

Concrètement, qu’implique cette interdiction pour les fans de Lady Gaga en Chine ? Selon le Guardian, après la publication de la vidéo, le département de la Propagande du Parti communiste a donné l’instruction d’interdire son répertoire de Chine continentale.

Selon l'Apple Daily, un journal libéral de Hong Kong, les groupes de médias et les sites Internet ont reçu l’ordre de cesser de proposer et distribuer les morceaux de l’artiste.

On est pas trop inquiets pour Lady Gaga quand même, ses "petits monstres" trouveront bien une manière de contourner l’interdiction.

Traduit de l'anglais par Dario

À lire -> Data : quels musiciens sont restés le plus longtemps au top ?

À voir aussi sur konbini :