La vente aux enchères initiée par JuL dépasse les 300 000 euros de bénéfices

Pari réussi pour le rappeur marseillais qui souhaitait apporter un soutien financier aux hôpitaux.

JuL avait lancé le 15 avril la vente caritative "artistes solidaires" en annonçant mettre aux enchères ses certifications pour venir en aide aux hôpitaux. L’initiative a pris fin hier à 20 heures, après 10 jours d’ouverture en ligne, et a rapporté à cette date du 28 avril 2020 plus de 300 000 euros (306 505 euros précisément) pour les 58 lots disponibles sur le site. Les bénéfices récoltés seront reversés à la Fondation des Hôpitaux de Paris. 

À lui seul, JuL a récolté 215 600 euros sur la vente de ses 39 disques certifiés. Il faut dire que les enchères pour son double disque de platine pour l’album My World sorti en 2015 ont explosé les scores, en atteignant 40 500 euros. 

Publicité

Le rappeur marseillais avait invité tous ceux qui le souhaitaient à participer à la vente. Son appel semble avoir été entendu puisque plus d’une dizaine d’artistes de la scène urbaine et pop ont eux aussi mis aux enchères toutes sortes d’objets personnels pour soutenir les hôpitaux. D’un bomber dédicacé par Yseult à un manuscrit original d’Oxmo Puccino, en passant par une cagoule personnalisée de Kalash Criminel ou la PlayStation spéciale de Mister V, toutes sortes d’objets collectors avaient été mis aux enchères. 

Orelsan avait lui aussi annoncé sur son compte Instagram la semaine dernière ajouter 5 certifications à la vente tout comme S.Pri Noir et Hoos. Une participation qui s’est révélée fructueuse, puisque son disque de diamant pour l’album La Fête est finie sorti en 2017 s’est par exemple vendu à 19 800 euros.

En bref, les artistes tout comme les acheteurs ont su faire preuve de solidarité dans cette initiative : pari réussi et mercé à celui qu’on appelle l’Ovni.

Publicité

Par Pénélope Meyzenc, publié le 28/04/2020