AccueilCinéma

La partition de l'emblématique "Deep Note" a été dévoilée

Publié le

par Marie Jaso

D’abord utilisée pour témoigner de la qualité du son des salles de cinéma, la mélodie est devenue l’introduction signature des films de George Lucas.

Il est des mélodies familières qui portent avec elles d’innombrables souvenirs de cinéma. La "Deep Note" est l’une d’entre elles : madeleine de Proust des aficionados du genre SF, elle accompagne la majorité des films de George Lucas. À l’occasion du 35e anniversaire de la firme THX, société d’ingénierie et "d’assurance qualité" des systèmes de restitution de l’image et du son fondée par le cinéaste, le groupe a révélé sur Twitter la partition – jusque-là tenue secrète – de son hymne symbolique.

Composée par James A. Moorer – ancien employé de LucasFilm – à la fin de l’année 1982, "Deep Note" est entendue pour la première fois à l’ouverture du film Le Retour du Jedi, l’année suivante. Pensé initialement pour démontrer la capacité sonore des salles obscures équipées du système THX, le son intense composé au synthétiseur s’est progressivement imposé comme le thème accompagnant le logo de la société (à l’image de la lampe Pixar).

Techniquement défini par son brevet comme l’alliance de "30 voix sur sept mesures, commençant dans une plage étroite, de 200 à 400 Hz, et déviant lentement vers des hauteurs englobant trois octaves sur quatre mesures", selon Tom’s Guide, le son (d’abord inaudible) ouvre dès sa création la majorité des longs-métrages labellisés LucasFilms dans les années 1980.

D’abord cantonné aux salles obscures, l’hymne légendaire s’invite progressivement sur les VHS, puis sur les DVD avant de devenir un clin d’œil dans la pop culture (la mélodie est parodiée par les Simpson ou les Tiny Toons). Le son "Deep Note" est aujourd’hui finalement aussi historique que la saga qu’il accompagne.

À voir aussi sur konbini :