AccueilMusique

La musique rapporte plus d'argent à l'Europe que le vin et la bière

Publié le

par Joséphine de Rubercy

©Youtube

Le secteur de la musique rapporterait autour de 80 milliards d'euros par an à l'Union européenne.

On la dit "non essentielle", et pourtant… Alors que la culture est reléguée au second plan en cette période de pandémie, un rapport d’Oxford Economics révèle l’impact majeur de la musique dans l’économie de l’Union européenne (on y comptera le Royaume-Uni). Publiée en novembre dernier, cette étude nous apprend que l’industrie musicale rapporterait même plus d’argent que la bière ou le vin. Étonnant ? Pas tant que ça…

En 2018, le secteur musical a contribué à hauteur de 81,9 milliards d’euros au PIB européen, rapporte Oxford Economics. Pour donner un ordre d’idée, ce chiffre est supérieur au PIB de 9 pays de l’UE cette année-là, dont le Luxembourg, la Croatie ou la Slovénie. L’industrie musicale européenne a directement permis, grâce aux productions, salaires et paiements des impôts, de générer 37,5 milliards d’euros selon l’étude. C’est effectivement 1,5 fois plus que les secteurs viticole et brassicole.

Indirectement, cette industrie a également eu un impact important sur le marché du travail et la situation budgétaire en Europe : elle aurait soutenu 2 millions d’emplois dans l’Union. Concrètement, cela voudrait dire qu’en Europe, un emploi sur 119 dépend de près ou de loin de cette industrie. C’est près de 25 % de plus que le secteur de l’audiovisuel. Tout ça sans compter l’exportation de la musique en dehors de l’UE, qui a rapporté 9,7 milliards d’euros en 2018, affirme Oxford Economics. Un chiffre qui dépasse de 13 % ceux de l’exportation du vin et de la bière.

Rappelons que cette année l’industrie de la musique, jugée "non essentielle", souffre de l’annulation des concerts et des festivals, ainsi que de la fermeture des boîtes de nuit. Face à cela, beaucoup jugent les aides gouvernementales insuffisantes.

©Oxford Economics

À voir aussi sur konbini :