© Facebook

La genèse du clash entre Eminem et Machine Gun Kelly

Tout part d’un tweet posté… en 2012.

Tout commence un soir de mai 2012. Dans un tweet, Machine Gun Kelly explique avoir vu une photo d’Hailie Mathers, la fille d’Eminem, alors âgée de 16 ans. Ce à quoi il ajoute qu'"elle est chaude à mort, de la manière la plus respectueuse possible parce qu’Eminem est le roi."

Un tweet auquel Eminem mettra six ans à répondre.

Publicité

Trois ans plus tard, Machine Gun Kelly était invité dans une célèbre émission de radio américaine dans laquelle il revenait sur ce fameux tweet.

"Des photos d’Hailie étaient sorties, et j’avais genre 20, 21 ans à cette époque ? J’ai dit qu’elle était très belle, mais avec tout mon respect. Eminem est le roi. Quel est le problème avec ça ? Y a-t-il un écart d’âge de 15 ans dont je me fous ? J’avais 21 ans mec."

Publicité

Puis, pendant presque trois ans, pas de nouvelles de cette affaire Eminem/MGK. Jusqu’à ce que ce dernier sorte un couplet et quelques phrases bien piquants à l’égard du Slim Shady le 2 mars dernier dans le morceau "No Reason" présent sur l’album Planet de Tech9ne.

"Il n’y a qu’une solution, tu vas avoir besoin d’un docteur

Publicité

Je ne parle pas de celui qui vient de Compton".

Dans son texte, MGK confirme qu’il s’adresse bien à Eminem en le destituant de son titre autoproclamé de "Rap God".

"Je rappelle à tout le monde que tu fais juste du rap, tu n’es pas Dieu."

Publicité

Tech9ne qui a collaboré à plusieurs reprises avec Eminem a rapidement réagi aux propos tenus par Machine Gun Kelly dans "No Reason", assurant ne pas avoir remarqué que les paroles de MGK s’adressaient à Marshall Mathers… Plutôt difficile à croire.

Le 31 août dernier, et après s’être muré dans le silence à propos de ce que Machine Gun Kelly a pu dire à l’égard de sa fille et de lui-même, Eminem balance son dixième album studio intitulé Kamikaze. Un projet que personne n’avait vu venir et qui fait office de rattrapage après la sortie et l’accueil mitigé de son précédent projet Revival en décembre dernier.

Mission accomplie pour the Real Slim Shady qui est revenu plus nerveux que jamais, notamment dans le morceau "Not Alike" dans lequel, accompagné de Royce Da 5'9", il n’hésite pas à (enfin) clasher Machine Gun Kelly. Et contrairement à ce dernier qui prenait un malin plaisir à ne pas citer clairement le nom d’Eminem dans "No Reason", ce dernier écrit noir sur blanc le nom de son rival.

"La prochaine fois, n’utilise pas Tech9ne si tu veux t’adresser à moi, Machine Gun

Et je te parle, mais tu sais déjà qui tu es, Kelly,

Je ne fais pas dans le subliminal et je suis sûr de ne pas faire des diss-tracks furtives"

Et comme une pique en appelle une autre, Machine Gun Kelly n’a pas mis une semaine avant de répondre à Eminem avec la diss "Rap Devil" sortie le 3 septembre dernier. Intitulée ainsi pour décrédibiliser le titre de "Rap God" du Slim Shady, cette diss regorge de paroles hostiles envers ce dernier. Pour les plus curieux, le texte complet ici.

"Ça t’a pris six ans et un album surprise pour sortir juste une diss."

"Tu joues au dur mais tu payes des millions pour ta sécurité chaque année"

"'Je pense que mon père est devenu fou', ouais Hailie, tu as raison

Papa est toujours en colère dans le studio quand il crie dans le micro

T’es sobre et tu t’ennuies hein (je sais)

Tu vas avoir 46 ans, chien."

Dans une interview concernant Kamikaze publiée le 12 septembre dernier sur sa page YouTube, Eminem évoque brièvement le cas MGK, assurant qu’il n’a strictement rien à faire de la carrière de ce dernier.

"La raison pour laquelle j’ai fait une diss est en réalité moins importante que cela. […] C’est parce qu’il a dit :'je suis le plus grand rappeur vivant depuis que mon rappeur préféré m’a banni de Shade 45' (radio d’Eminem, ndlr) – peu importe ce qu’il a dit, non ? Comme si j’essayais de nuire à sa carrière. Je m’en bats les couilles de ta carrière. Tu crois vraiment que je pense à toi ? Tu sais combien de rappeurs sont meilleurs que toi ? Tu n’es même pas dans la conversation."

Cette interview était en fait un avant-goût de ce que préparait Eminem pour les jours suivants. Avec "Killshot" sorti le 14 septembre dernier, le rappeur de Détroit répond en bonne et due forme à la diss "Rap Devil", enchaînant les piques et les punchlines dégradantes à l’encontre de Machine Gun Kelly. Il réalise, en passant, le meilleur démarrage pour un morceau de rap sur YouTube avec 38 millions de vues dès les premières 24 heures.

Dans l’océan de rimes acérées que contient ce "Killshot", Eminem répond notamment au fait que MGK l’a clashé sur son âge. Le texte complet disponible ici.

"Ow, Kelly, ooh, j’ai 45 ans et je vends toujours plus que toi,

À 29 ans j’avais trois albums qui avaient explosé."

Et si tout n’était qu’un coup monté ?

En marge de ce clash ultra-médiatisé et visionné des dizaines de millions de fois (87 millions pour "Killshot" et 101 millions pour "Rap Devil"), des fans ont enquêté, et ont déniché un détail qui mérite d’être considéré. Ronald Spence Jr – plus connu sous le nom de Ronny J. – fait partie des crédits de l’album Kamikaze en tant qu’auteur et producteur de "The Ringer" et "Not alike". Jusque-là rien d’étrange, sauf que Ronny J. figure également dans les crédits de "Rap Devil", également en tant qu’auteur et producteur. De quoi laisser perplexe…

Affaire à suivre puisque Machine Gun Kelly sortira le 21 septembre un EP intitulé Binge. Reste à voir si MGK décide de surenchérir après le missile "Killshot".

Par Henri Margueritte, publié le 20/09/2018

Pour vous :