AccueilMusique

La flûte serait-elle devenue la nouvelle tendance du rap ?

Publié le

par Sophie Laroche

Le rap c'est pas du pipeau.

Future vient d'entrer dans l'Histoire de la musique américaine en devenant le premier artiste à placer deux albums consécutifs (Future et HNDRXX ) en première place du Top 200 de Billboard , et cela en moins de deux semaines. Celui qui fait donc parler de lui pour ce record, a aussi marqué les esprits pour une autre raison. Le roi de la trap a récemment fait réagir ses fans avec son morceau "Mask Off", issu de l'album Future paru le 17 février dernier, en y introduisant un sample de flûte improbable.

Face à l'utilisation de cet instrument, peu commun dans les musiques contemporaines, Hypebeast s'est interrogé sur ce qui semble être la dernière tendance du rap. Dans un premier temps, le site nous informe que l'incorporation de samples de flûte dans les productions de hip-hop n'est pas une nouveauté. En effet, le son de la flûte ou d'instruments à vent similaires a souvent été utilisé dans l'histoire du beat making. Sa teneur légère et mélodieuse, ainsi que l'amplitude des ambiances qu'il permet, de l'obscure à l'exotique, permet de contraster avec les rythmes parfois très hachés et mécaniques des basses ou de la batterie.

Le magazine dresse d'ailleurs une liste des rappeurs ayant utilisé la flûte dans leurs productions. On retrouve ainsi les Beastie Boys ("Flute Loop" et "Sure Shot") ou Snoop Dogg ("Tha Shiznit") dans les années 1990 ; Jay Z ("Big Pimpin'"), 50 Cent ("Just a Lil Bit"), Timbaland ("Indian Flute") dans les années 2000 ; et plus récemment A$AP Rocky ("Goldie"), Kendrick Lamar ("Hiii Power") ou J. Cole ("Power Trip") et Yung Lean ("Kyoto").

La spécialité d'Atlanta

Cependant, s'ils sont nombreux à faire usage de l'instrument, il s'agit surtout d'une tendance bien ancrée à Atlanta, de laquelle Future est l'un des plus grands ambassadeurs. En effet, des producteurs locaux comme Metro Boomin, Southside and Mike WiLL Made It l'utilisent souvent dans leurs productions.

Ces derniers y trouvent un moyen d'offrir une ambiance mystique, voire fantastique, à des beats assez traditionnels, comme c'est le cas dans le morceau "Mask Off" de Future ou dans d'autres morceaux de grands noms d'Atlanta tels que Migos, Gucci Mane ("Both" feat. Drake), 21 Savage ("X" feat. Future) ou 2 Chainz, qui apportent au son de la flûte un succès mainstream.

Le sample de "Mask Off" est d'ailleurs devenu si populaire qu'il a été détourné à plusieurs reprises par des mèmes utilisant le titre sur des extraits de films mettant en scène des personnages jouant de la flûte. Des mèmes que Future a d'ailleurs partagés sur sa page Facebook officielle, entretenant l'engouement populaire pour cette association improbable.

À voir aussi sur konbini :