©Dream Nation

La Dream Nation s'apprête à faire trembler les Docks de Paris

Le festival est de retour pour une sixième édition particulièrement prometteuse. Ce sera aux Docks de Paris dès vendredi.

Comme chaque année, la rentrée va être ponctuée par de la musique électronique à outrance et des beats techno ravageurs. Le festival Dream Nation est de retour du 20 au 22 septembre, et prendra place dans les immenses Docks de Paris à Aubervilliers. Près de 18 500 festivaliers sont attendus, d’après l’organisation. Première bonne nouvelle, c’est facilement accessible en métro. Au programme de cette nouvelle édition ? Du son, du son et encore du son.

La musique électronique sera ainsi mise à l’honneur avec pas moins de huit scènes et plus de soixante artistes répartis sur trois jours. Dès le vendredi soir à partir du 22h30, deux scènes seront mises à disposition des festivaliers, jusqu’à 7h du matin. Ce sera ambiance rave, avec une pluie de techno et d’acid, notamment grâce à des battles d’artistes et des scénographies spectaculaires qui promettent un univers onirique.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Le lendemain, la fête battra son plein avec cinq scènes, qui mettront en avant différents styles : techno, trance, bass music, hardcore… Avec des noms particulièrement ronflants comme Partyraiser, Luke Slater, Infected Mushroom, Downlink, Radical Redemption, Megalodon, Major 7 ou encore N-Vitral, il y en aura pour tous les goûts. Comme la veille, les festivités se concluront à 7 heures.

Sauf pour les fêtards les plus résistants, qui auront droit à un closing de toute beauté à la Gare des Mines – une ancienne gare à charbon désaffectée pour une ambiance de rave parfaite – située à seulement 100 mètres des Docks de Paris. Trois scènes seront proposées aux festivaliers, avec de la techno, de la bass music et de la trance jusqu’à 14 heures. De quoi satisfaire les plus insatiables pour se défouler au rythme des beats, dans la joie, la bonne humeur et le respect. Mais surtout – on ne le répétera jamais assez – après le drame qui a récemment touché Dehors Brut, prenez soin de vous et de vos amis.

Pour conclure cette bonne nouvelle, Konbini sera pour la première fois partenaire de l’événement. L’occasion de se retrouver pour profiter du superbe dispositif mis en place par l’organisation de Dream Nation (indice : on ne sera jamais très loin de la stage hard music).

Par Guillaume Narduzzi, publié le 19/09/2019

Copié

Pour vous :