Khalid. (© page Facebook de Khalid)

Khalid est de retour avec un nouvel EP lumineux : Suncity

Le premier projet depuis la parution de son album American Teen, acclamé par la critique à sa sortie en mars 2017.

Khalid est aujourd’hui l’un des artistes de R’n’B les plus attendus au tournant. Et pour cause : révélé en 2016 pour son single "Location", qui a atteint la 16e place du Billboard Hot 100 avant d’être remixé par des artistes aussi talentueux que Lil Wayne, Little Simz ou Jorja Smith, ce jeune chanteur a donné vie à American Teen, l’un des albums les plus remarqués de l’année 2017, qui a depuis été sacré double disque de platine.

Publicité

Fort de cette ascension fulgurante, Khalid, 20 ans au compteur, revient aujourd’hui avec Suncity, son premier projet depuis American Teen. Annoncé par la sortie du single "Better", cet EP de sept titres, sur lequel Khalid se prend à chanter en espagnol ("Suncity"), se lit comme une véritable ode à El Paso, la ville texane dans laquelle il a atterri à l’adolescence, et commencé à écrire ses premières chansons.

"Le morceau 'L$D' d’A$AP Rocky m’a donné envie de faire de la musique"

Dans une interview "Shuffle" accordée à Konbini l’an passé, Khalid expliquait :

"C’est la première fois que je dis ça à quelqu’un, mais c’est le morceau 'L$D' d’A$AP Rocky qui m’a donné envie de faire de la musique. Je me souviens, je venais de m’installer à El Paso, je regardais à la fenêtre de mon appartement, et j’ai vu au loin la foudre s’abattre sur les montagnes pendant que ce son passait. Mais il n’y avait ni pluie, ni orage, et j’étais là, genre : 'Wow ! C’est fou !'

Du coup je suis sorti de chez moi, j’ai marché dans la rue en écoutant ce morceau, et après ça je me suis dit : 'Ok, c’est magnifique, je veux avoir le même impact sur les gens.' C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à réfléchir à la musique, et quelques mois plus tard, j’écrivais mes premières chansons."

Publicité

À voir-> SHUFFLE : de Brandy à A$ap Rocky, Khalid nous parle des artistes qui l’ont marqué et influencé

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 19/10/2018

Pour vous :