AccueilMusique

Keny Arkana signe un retour puissant avec "J'sais pas faire autrement"

Publié le

par Joséphine de Rubercy

Trois ans après sa dernière mixtape, la rappeuse marseillaise revient avec un nouveau single, et c'est fort.

À l’heure où le rap marseillais est à son apogée, elle aussi a décidé de revenir sur le devant de la scène. La rappeuse Keny Arkana a dévoilé vendredi son nouveau titre "J’sais pas faire autrement", accompagné d’un clip explosif. Et, spoiler : elle n’a pas perdu la main.

Après trois années d’absence, Keny nous régale avec un rap puissant, des paroles percutantes et l’authenticité qu’on lui connaît si bien. Sur une prod' de Skenawin, ses mots sonnent vrais et forts et le flow est acéré, mais toujours efficace. À 37 ans, l’artiste phocéenne d’origine argentine n’a rien perdu de son aura et de son énergie, comme en témoignent les images de son clip tourné dans les rues de sa ville. Avec "J’sais pas faire autrement", Keny Arkana confirme donc sa place de grande dame du rap game.

Un retour teasé et attendu

Signe avant-coureur de son come-back, sa contribution à l’album du collectif 13 Organisé sorti le 30 octobre dernier dans lequel Keny s’illustre sur le morceau "Heat" aux côtés de ses compatriotes marseillais JuL, 100 Blaze ou encore Sat. Elle est d’ailleurs la seule femme du projet 13’Organisé !

Plus récemment, la rappeuse est apparue dans le documentaire D’IAM à Jul, Marseille capitale du rap, réalisé par Gilles Rof et Daarwin, retraçant l’historie du rap de la cité phocéenne. Quelques jours plus tard, la Marseillaise confirme et tease sur ses réseaux sociaux son grand retour, pour le bonheur de ses fans.

Un troisième album en vue ?

Keny Arkana commence sa carrière avec les collectifs Mars Patrie et État Major et enregistre ses premiers morceaux au début des années 2000. Elle se lance ensuite véritablement en solo et sort sa première mixtape L’Esquisse en 2005, qui connaît le succès auprès des fans de rap français. Succès qui se confirme un an plus tard avec la sortie de son premier album, Entre ciment et belle étoile.

En parallèle, Keny est militante altermondialiste et fait partie du collectif La Rage du peuple créé en 2004 dans le quartier de Noailles. En 2011, elle publie une seconde mixtape, L’Esquisse 2, six ans après le premier volume. Puis sort en 2012 son deuxième album, Tout tourne autour du soleil.

Son dernier projet en date, sa mixtape L’Esquisse 3, parue en 2017… annonçait déjà un troisième album ! Et "J’sais pas faire autrement" semble bel et bien le confirmer. Dès les premières secondes du clip, le titre donne le ton : "Avant l’exode #1" peut-on lire, comme s’il était le premier d’une longue liste… avant le nouvel album. 

À voir aussi sur konbini :