Kekra dévoile Vréel 3, le troisième volet de sa trilogie d’albums

Pour célébrer la sortie de Vréel 3, le rappeur des Hauts-de-Seine vous propose une partie de jeu vidéo avec le clip de "Tout seul".

Au vu de ses différents visuels, on avait bien compris que le Japon et l’esthétique des jeux vidéo figuraient parmi les inspirations de Kekra. Le clip de "9 Milli", tourné à Tokyo, donnait déjà l’impression de suivre le rappeur dans un parcours virtuel.

Publicité

Avec le clip de "Tout seul", extrait de son dernier album (Vréel 3, sorti le jeudi 23 novembre), l’artiste monte le level d’un cran en reproduisant l’esthétique d’un véritable jeu vidéo – qui se retrouve aussi dans le visuel de la pochette du projet.

Sur une prod' survitaminée signée Picard Brothers, qui rappelle d’ailleurs celle de "9 Milli", Kekra exprime son désir d’indépendance et de s’écarter du chemin traditionnel emprunté par les rappeurs. Dans le clip dont il devient le héros virtuel, cela se traduit par diverses luttes, le temps d’un parcours semé d’embûches. D’abord dans la rue, dans laquelle il lutte contre les demandes de feats indésirables et la police, puis face aux majors et leurs têtes de "requins", que le rappeur se fait une joie de détruire.

"Tout seul" figure sur Vréel 3, le nouvel album de Kekra. Avec ce long format de 18 titres, sorti seulement quelques mois après Vréel 2, le rappeur des Hauts-de-Seine prouve qu’il est capable de tenir le rythme d’un game qui bat à 100 à l’heure, tout en conservant sa différence. Toujours solo et indépendant, Kekra reste fidèle à lui-même, oscillant avec équilibre entre des énergies tantôt dance et urgentes, tantôt plus sombres et trap.

Publicité

Vréel 3 est disponible depuis le 23 novembre.

Par Sophie Laroche, publié le 23/11/2017

Pour vous :