Que se passe-t-il dans les Sunday Services de Kanye West ?

Pour la septième semaine consécutive, Kanye West improvise un concert spirituel avec chœur gospel et percussions africaines.

Depuis le début de l’année 2019, Kanye se lance encore dans une nouvelle aventure. Toujours dans la conception de son nouvel album Yandhi, le rappeur/producteur star continue d’expérimenter avec un rendez-vous maintenant régulier chaque dimanche, le "Sunday Service".

Publicité

Construits comme un office à l’église, ces petits concerts improvisés mélangent des reprises très gospel de ses morceaux classiques comme "Jesus Walk", "I Wonder" ou "Father Stretch My Hands", des éditions spéciales de standards du genre, comme par exemple "This Is The Day" de Fred Hammond, et des compositions inédites dont on ne sait pas grand-chose. Bœufs libérateurs ou véritables nouveaux morceaux pour Yandhi, le débat est ouvert.

Entouré d’un groupe important de chanteurs et musiciens tous habillés en blanc, Kanye y trône comme un chef d’orchestre lançant des batteries stridentes ou des samples abruptes pour contrebalancer les envolées angéliques du chœur gospel.

Kanye West apprécie les rendez-vous réguliers (ici chaque semaine) qui sont une constante dans son processus artistique. On se souvient des très bons GOOD Fridays qui nous avaient emmenés chaque vendredi jusqu’à la sortie du mythique album My Beautiful Dark Twisted Fantasy ainsi qu’au concept même de la compilation Cruel Summer.

Publicité

Ce fonctionnement avait été aussi au cœur de l’année 2018 de Kanye avec un album de 7 titres, sortis toutes les semaines au début de l’été. Et chaque lancement d’album avait alors été accompagné d’une session d’écoute personnalisée dans des endroits différents, notamment au milieu de nulle part dans le Wyoming.

Yandhi et son processus créatif mystérieux

En début d’année, les premières sessions étaient très intimes et familiales. Les seules traces de ses grandes répétitions à l’abri des regards étaient le plus souvent partagées par Kim Kardashian sur Instagram. Mais cette septième session était beaucoup plus ouverte, en plein air sur les collines de Calabasas, cette mystérieuse ville fortifiée où vivent de nombreuses stars dans un entre-soi déstabilisant.

Publicité

Musicalement, les quelques extraits filmés permettent de croire à un véritable tournant spirituel et musical pour Yandhi. Nourri d’un voyage en Ouganda, le créateur allie ici les percussions tribales africaines aux chants gospel américains, lançant de beaux espoirs pour son prochain projet, très attendu et déjà repoussé maintes fois.

Comme d’habitude avec Kanye, on ne connaît pas l’avancement du projet, quel est son degré de préparation ou d’ambition. Avec ce grand groupe entièrement habillé de blanc chantant en transe dans les collines perdues, chercherait-il à développer un nouveau concept événementiel pour une future tournée ? Ou bien tout simplement, Kanye West est-il en train de créer sa propre Église, son propre culte ?

Voir cette publication sur Instagram

welcome to #sundayservice

Une publication partagée par luxuryrap (@luxuryrap) le

Publicité

Vers un nouveau culte ?

Il y a quelques mois, la série documentaire Wild Wild Country nous plongeait dans l’univers d’une secte, dont les membres étaient entièrement vêtus de rose et violet, installée dans une forteresse créée dans l’Oregon désertique. Le parallèle pourrait se faire dans l’avenir si l’église de Kanye se développe dans les collines barricadées de Calabasas, entre uniformes blancs, communion éclairée et musique des cieux.

Kanye West au Madison Square Garden pour le lancement de l’album Life Of Pablo le 11 février 2016

Cet univers mystique était déjà présent dans la conception de Life of Pablo, avec son concert/ performance/présentation au Madison Square Garden, improvisé au dernier moment comme une grand-messe chaotique. Même effet aussi déjà sur la tournée de l’album Yeezus, influencée par le film mystique de Jodorowsky, La Montagne sacrée.

Pendant le concert hors-norme, on retrouvait notamment un Christ incarné se baladant nonchalamment parmi les mannequins et danseurs. En creusant à nouveau ce filon plus encore avec ses "Sunday Services", Kanye ouvre de nombreuses portes à sa création, en y ajoutant la force du nombre de voix et l’impact de l’âme, la véritable soul.

En ajoutant de nombreux symboles christiques à ses passages à vide ou éclairs de génies, Kanye a déjà fait plusieurs pas vers cette inconnue, cette spiritualité organisée. Au vu de ses sorties sociopolitiques hasardeuses, parfois loufoques, tout est possible pour le futur de Kanye West, de prédicateur évangéliste à candidat aux présidentielles des États-Unis. Encore des belles paraboles à parcourir, des grands évangiles à raconter.

Par Aurélien Chapuis, publié le 25/02/2019

Pour vous :