AccueilMusique

Justin Timberlake poursuivi en justice par le Cirque du Soleil

Publié le

par Juliette Geenens

La célèbre compagnie de spectacle canadienne porte plainte contre le chanteur pour avoir samplé une de ses chansons sans autorisation. 

( © 2011 Jon Kopaloff - Getty Images )

Le Cirque du Soleil est très remonté contre la superstar américaine Justin Timberlake. L'entreprise de divertissement originaire du Canada vient de déposer, à New York, une plainte longue de dix pages. Elle accuse le chanteur d'avoir samplé une chanson écrite pour le spectacle Quidam datant de 1997, et intitulée "Steel Dreams".

Selon le Cirque du Soleil, ce morceau a été utilisé de façon "non autorisée dans la création, production, distribution et exploitation commerciale" du titre "Don’t Hold the Wall'', extrait de l'album produit par Timbaland, The 20/20 Experience, sorti en 2013. D'après l'AFP, qui a eu accès au texte de plainte, le Cirque du Soleil demande 800 000 dollars (700 000 euros) de dommages et intérêts au chanteur.

Justin Timberlake déjà visé par une plainte similaire

En écoutant les deux morceaux, on constate bien une forte ressemblance entre le thème majeur de la chanson du Cirque du Soleil et un extrait, bref mais reconnaissable, de celle de Justin Timberlake. Le passage incriminé de "Don't Hold The Wall" se situe à 4:03.

Ce n'est pas la première fois que Justin Timberlake se voit mêlé à des affaires de plagiat. En février dernier, il a été accusé, avec le chanteur et producteur Will.I.Am, de s'être approprié le titre "A New Day Is Here At Last" écrit par Perry Kibble en 1969, pour le single "Damn Girl."

À voir aussi sur konbini :