Justin Timberlake dévoile "Supplies" (et son clip politique), produit par The Neptunes

Il s’agit du deuxième extrait du prochain album de Justin Timberlake, à paraître en février prochain.

La sortie de Man of the Woods, le prochain album de Justin Timberlake approche à grand pas. En attendant l’écoute complète des 16 morceaux qui composeront le projet, l’artiste américain distille les premiers extraits clippés. Une semaine après la sortie de "Filthy", c’est donc au tour de "Supplies" de faire son apparition.

Publicité

Concocté par les Neptunes – un duo mythique de beatmakers composé de Pharrell Williams et Chad Hugo, qui entourent Timberlake depuis ses débuts en solo et son premier album Justified –, le morceau développe des sonorités très largement hip-hop, du moins jusqu’au pont, qui fait prendre à la chanson un virage pop mielleux assez soudain. Surprenant donc, comme les paroles clamées par le chanteur. Sous forme d’une véritable déclaration d’amour enflammée, elles correspondent assez peu au clip complètement apocalyptique qui les accompagne.

Mis en scène par Dave Meyers (le réalisateur légendaire qui a déjà œuvré pour Jay-Z, Missy Elliott ou encore Céline Dion), le clip est intriguant. On y voit tout d’abord Justin Timberlake, esseulé, fixer une mosaïque d’écrans, diffusant pêle-mêle des images de révoltes liées aux mouvements Black Lives Matter ou Me Too, qui ont récemment marqué les États-Unis et le monde.

La vidéo prend ensuite une tournure artistique plus audacieuse. L’artiste se balade dans un univers dystopique, aseptisé et asservi dans lequel il semble incarner aux côtés de Pharrell la rébellion. Une révolte dominée par des femmes portant des T-shirts aux messages politiques comme "Pussy grabs back". La fin, totalement apocalyptique, montre un enfant balançant : "Vous êtes encore endormis, réveillez-vous."

Publicité

Man of the Woods, le cinquième album solo de Justin Timberlake, sortira la 2 février prochain.

Par Sophie Laroche, publié le 18/01/2018

Pour vous :