AccueilMusique

Bercé par le R’n’B des 90’s, le duo belge Juicy offre un premier EP prometteur

Publié le

par Naomi Clément

Baptisé Cast A Spell, ce projet introductif nous convie à une chevauchée aussi mystique que déjantée, qui place la Belgique sur la carte du R’n’B.

Derrière Juicy, deux Bruxelloises : Julie Rens et Sasha Vovk. (© A$ian Rocky)

Remarquées pour leurs reprises des plus grands tubes de R'n'B des années 1990 et 2000, de "Try Again" à "No Scrubs", Julie Rens et Sasha Vovk, qui forment ensemble le duo Juicy, se sont fait connaître en début d’année grâce aux clips déjantés de leurs deux premiers singles, "Count Our Fingers Twice" et "Die Baby Die". Une entrée en matière séduisante, qui avait attiré l’oreille de plusieurs médias français, et que le binôme bruxellois confirme aujourd'hui avec Cast A Spell, son premier EP.

Au programme ? Cinq titres tantôt percutants ("Cout Our Fingers Twice") ou mélancoliques ("Something is Gone"), grâce auxquels les deux jeunes femmes donnent vie à un R’n’B à la fois moderne et planant, qui rappelle à certains égards celui de Chloe x Halle. "On voulait […] rester dans la lignée de [nos premières] covers, c’est-à-dire garder les influences R’n’B, soul et hip-hop, tout en conservant nos thématiques et cette manière second degré de les aborder", confiait récemment le groupe, qui a fait des relations hommes-femmes le thème central de cet EP, aux Inrocks.

Avec son ambiance mystique, Cast A Spell offre surtout une musique foncièrement incantatoire, à travers laquelle Julie Rens et Sasha Vovk nous jettent un sort. Sur le morceau "Mouldy Beauty", en collaboration avec le rappeur Zwangere Guy, Julie Rens et Sasha Vovk semblent en effet énoncer une véritable formule magique, dont le but n’est autre que de nous ensorceler. Un premier projet prometteur, qui prouve qu’en matière de musique, le royaume belge est loin de se résumer au rap.

Juicy se produira sur la scène des Inouïs du Printemps de Bourges, de Dour Festival, des Ardentes, de Couleur Café, d'Esperanzah!, et assurera la première partie des concerts d'Angèle, en France et en Belgique.

À lire -> Avec The Kids Are Alright, Chloe x Halle s’affirment en porte-parole de leur génération

À voir aussi sur konbini :