Vidéo : "Le Stress", le ballet du burn-out selon JP Manova

Le rappeur JP Manova présente le clip de la chanson "Le Stress", tirée de l'album 19h07, sorti en 2015 et réédité depuis. Cathartique et gracieux.

Selon un rapport de l'Académie nationale de médecine rendu en février 2016, la France compterait environ 100 000 salariés en situation de burn-out (selon d'autres organismes, le chiffre varierait de 30 000 à... 3 millions). Si le chiffre est impossible à évaluer, cette souffrance semble omniprésente dans le monde de l'entreprise contemporaine. Un mal du siècle qui a inspiré au vétéran JP Manova les paroles de la chanson "Le Stress", sortie en 2015 sur son premier (oui, premier) album, 19h07. À l'occasion de la réédition de la galette, le titre se retrouve serti d'un clip, qui met en scène, avec grâce et élégance, l'inéluctable combustion intérieure du cadre moderne.

Publicité

Pour ce faire, le réalisateur Thomas Burgess convoque le danseur Bruce Ykanji, créateur du concours de hip-hop Juste Debout, et suit son errance paniquée dans l'amphithéâtre dystopien du Palacio d'Abraxas, le grand ensemble de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) qui servit de décor au fabuleux Brazil de Terry Gilliam (ou plus récemment au dernier Hunger Games).

Écrasé par ces perspectives immenses, le danseur rapetisse et ses mouvements erratiques sont rendus dérisoires à l'échelle de la ville. "Il étouffe dans son costume trois-pièces", rappe JP Manova à mesure que le danseur se débraille, en pleine crise de panique malgré les antidépresseurs. L'amplitude des mouvements augmente, la caméra virevolte, les murs se referment... Une incandescence nerveuse, dans un enfer sophistiqué à la Metropolis.

Par Thibault Prévost, publié le 26/10/2016

Pour vous :