Joey Bada$$ sort sa toute première mixtape sur les plateformes de streaming

Il ne manque plus que sa mixtape Rejex pour que toute la discographie du rappeur soit officiellement disponible en streaming.

Aujourd’hui, tout le monde connaît Joey Bada$$. Bien souvent, à l’évocation du nom du rappeur de Brooklyn, on pense à son premier opus; B4.DA.$$, ou au deuxième, plus lumineux et politique, All Amerikkan Bada$$. Mais saviez-vous qu’avant ça, le membre du collectif Pro Era avait déjà accumulé un sacré bagage ?

Publicité

Son premier album a en effet été précédé de trois mixtapes dont la toute première, 1999, est sortie le 12 juin 2012. Six ans plus tard jour pour jour, et alors que ses fans étaient toujours plus nombreux à la réclamer, Joey Bada$$ vient de la rendre disponible sur les plateformes de streaming. L’occasion pour tous de découvrir ou redécouvrir les titres qui ont marqué ses débuts, avant qu’il ne devienne l’un des plus grands de sa génération.

À l’écoute du projet, on comprend tout de suite d’où vient le bonhomme. Vous aussi, vous sentez cette ambiance old school new-yorkaise qui transcende vos oreilles dès les premières mesures ? Envers et contre toutes les tendances, Joey nous livrait, dès 2012, un premier skeud prometteur exaltant les sonorités boom bap bien connues de son fief de New York. On y retrouve − forcément − avec plaisir une utilisation habile de samples en tout genre, alors même que la pratique était en perte de vitesse dans le rap.

Publicité

Pour l’aider à façonner son univers, Joey avait notamment pu compter sur Chuck Strangers, CJ Fly, son collectif Pro Era au complet, mais aussi sur le regretté Capital STEEZ (décédé quelques semaines après la sortie de la mixtape). Il ne le savait sûrement pas encore, mais avec 1999, Badmon posait les fondations d’un parcours musical qui allait le conduire au sommet. Certains de ses fans affirment qu’il connaissait alors son âge d’or. Il ne tient qu’à vous de vous faire votre propre avis.

Par Jérémie Léger, publié le 12/06/2018

Copié

Pour vous :