Jazzy Bazz illustre "Trompes de Fallope" en recyclant des classiques du cinéma

Jazzy Bazz donne enfin un clip à "Trompes de Fallope", l'un de ses plus beaux morceaux, avec un supercut de séquences cultes du cinéma. Admirable et ingénieux.

( © page Facebook Jazzy Bazz )

(© Léonard Perché/Isakin, via Facebook)

Le rappeur Jazzy Bazz, petite perle du 19e arrondissement révélée au sein du collectif L’Entourage, s'est très vite imposé dans le game avec ses deux albums solo. Il vient de dévoiler le clip de "Trompes de Fallope", extrait de son dernier opus en date : P-Town. 

Publicité

Réputé pour spleener comme personne, le rappeur de l'Est parisien oriente souvent ses textes autour d'une figure féminine inatteignable, rappelant que l'amour est dangereux. Cette petite merveille auditive, c'est le "Sale Pute" d'Orelsan, avec un côté planant et du charme en plus.

Ses clips inventifs prouvent que Jazzy Bazz est toujours au-dessus du lot. Cette fois, il a fait appel à Dijor Smith pour illustrer ses paroles, avec des scènes iconiques du septième art. Du déjà vu, certes, mais comment ne pas résister à l'intelligence de ce montage qui puise dans le cinéma culte ? Du Parrain à Shining, en passant par Eternal Sunshine of the Spotless Mind, le supercut est un peu disgracieux mais reste une très belle surprise.

"Vieille et ridée, plus aucun d'eux ne voudra de tes fesses. Même si avec le temps, la vue s'affaisse."

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 04/10/2016

Copié

Pour vous :