Vidéo : Jay Z défend les bienfaits du hip-hop contre le racisme

Jay Z est intervenu récemment dans l'émission d'Oprah Winfrey: Oprah's Master Class. Le sujet du débat: l'impact de la culture hip-hop, qui ne fait pas toujours l'unanimité, sur la société. 

Quittant ses habits de rappeur, Jay Z s'est prononcé sur la place du hip-hop dans la société lors l'émission Oprah's Master Class. L'artiste et mari de Beyoncé a tenu à mettre en lumière la contribution de cette culture dans la lutte contre le racisme. Elle "fait plus pour les relations entre races que les autres icônes culturelles" explique-t-il à la présentatrice américaine.

Les stars représentantes de la culture hip-hop sont pour la plupart de couleur, raison pour laquelle il est difficile selon lui "d'apprendre à ses enfants d'être racistes quand ils admirent Snoop Doggy Dogg", le "racisme [s'apprenant] quand on est jeune". Au-delà de la société américaine, "les gens écoutent cette musique à travers le monde et se la sont appropriée".

Publicité

Le hip-hop ainsi que la musique en général a ce pouvoir de rassembler. Beaucoup de classiques du hip-hop viennent rythmer les soirées et attirer sur la piste de danse des personnes de toutes les générations. Et à Jay Z d'ajouter:

Aupa­ra­vant, les gens faisaient la fête dans des boîtes de nuit diffé­rentes. Il y avait les boîtes de nuit hip-hop et les boîtes de nuit techno. Maintenant les gens font la fête ensemble. Une fois que t’as les gens qui font la fête ensemble, qui dansent et chantent sur la même musique, ils se mettent à se parler et en parlant ils se rendent compte qu’ils se ressemblent davantage qu’ils ne sont différents.

Publicité

Par , publié le 07/01/2015

Copié

Pour vous :