AccueilMusique

Jamiroquai réagit après avoir été confondu avec un militant complotiste pro-Trump

Publié le

par Joséphine de Rubercy

©Youtube/Twitter

Nombreux sont ceux qui ont cru voir le chanteur parmi les supporters de l'ex-président, au Capitol, mercredi à Washington.

Au milieu des manifestants ayant envahi le Capitole avant-hier à Washington, un homme affublé d’une coiffe en fourrure dotée de deux cornes a affolé les réseaux sociaux à cause de son apparence très similaire à celle de… Jamiroquai. Ce n’était pourtant pas Jay Kay, le chanteur du groupe de musique anglais, que vous avez cru reconnaître hier.

Il s’agissait en fait d’un certain Jake Angeli, membre d’un mouvement conspirationniste d’extrême droite QAnon, connu sous le pseudonyme de "Yellowstone Wolf". L’homme a pénétré le Capitole des États-Unis avant-hier, accompagné de centaines de manifestants pro-Trump, pour contester la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine. Le curieux personnage était déguisé en Viking, coiffe en fourrure et épaisses cornes sur la tête, le visage grimé d’un drapeau bleu, rouge et blanc, et le corps recouvert de peintures de guerre.

Le chanteur de Jamiroquai a ainsi rétabli la vérité hier sur Twitter. "Bonjour tout le monde !, a-t-il dit dans une vidéo. Certains d’entre vous pensent peut-être m’avoir vu à Washington la nuit dernière, mais je n’étais pas avec tous ces tarés." Avant de publier un tweet : "J’adore le couvre-chef mais je ne suis pas sûr que ce soit mon genre de fréquentations."

À voir aussi sur konbini :