AccueilMusique

J. Cole revient en MVP avec son album The Off-Season… et enflamme le game

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le rappeur en a profité pour faire son premier match professionnel de basket en Afrique, et il s’est bien débrouillé.

Le rappeur J. Cole vient de sortir son nouvel album, le tant attendu The Off-Season. Dans ce disque sans concession, très proche de ses premiers amours du rap, J. Cole continue de déclarer sa flamme à son sport préféré, le basketball. Avec la pochette, l’univers mais aussi de nombreuses références, le rappeur de Caroline du Nord, patrie universitaire de Michael Jordan, continue d’utiliser le basketball professionnel comme une véritable source d’inspiration intarissable. 

"Can’t leave the game yet, I feel like LeBron"

Dès "9 5 . s o u t h", le premier titre très victorieux à la Roc-A-Fella avec le soutien du rappeur Cam’Ron (lui aussi grand basketteur), J. Cole fait une référence à l’excellence de Stephen Curry : "You reach, n**** uppin’ like Steph / To blow your nose off" ("Tu y arrives, n**** en sautant comme Steph / Pour te moucher"). Simple, limpide et efficace.

Sur le deuxième morceau, "a m a r i", le rappeur cite son pote Dennis Smith Jr. qu’il avait accompagné pour le dunk contest au All Star Game de 2019, au Madison Square Garden : "Now I’m at the Garden sittin' half court / Watchin' Jr. catch it off the backboard" ("Maintenant je suis au Garden, assis en milieu de terrain / À regarder Jr. chambouler le tableau des scores").

Mauvais timing par contre : exit les Knicks et le Madison Square Garden, Dennis vient d’être échangé contre Derrick Rose aux Detroit Pistons. Sur le même titre, J. Cole fait une référence aux célébrations de Russell Westbrook après un panier décisif : "Kill 'em on a song, walk up out the booth, do the Westbrook rock-a-baby." ("Tues-les en chanson, sors de la cabine, fais le Westbrook rock-a-baby").

Sur "1 0 0. m i l'", le rappeur fait sa meilleure comparaison avec LeBron James quand il dit qu’il ne veut pas quitter tout de suite le monde du rap. Et plus tard, il reprend l’exploit des 61 points de Damian Lillard en un match avec un extrait d’interview de ce dernier en introduction de "p u n c h i n ' . t h e. c l o c k".  Le basketball est très présent dans cet album et encore plus dans la vie de J. Cole, qui vient de s’engager dans une équipe professionnelle.

À 36 ans, J. Cole vient de faire ses premiers pas dans le basket professionnel avec l’équipe des Rwanda Patriots dans la toute nouvelle Basketball Africa League. En quelques minutes de jeu, le rappeur a déjà inscrit son premier panier avec une claquette pas vraiment homologuée. J. Cole prouve encore une fois qu’il est libre et souhaite juste suivre ses envies et sa vision de la vie. Un modèle à suivre.

À voir aussi sur konbini :