J. Cole prend le pouvoir dans le clip de "Middle Child"

Longtemps resté à l'écart, le rappeur clame maintenant son hégémonie sur le rap mondial, entre l'ancienne et la nouvelle écoles.

Pour J. Cole, l’année 2019 commence comme un match parfait. Il a d’abord fédéré toutes les énergies de son label Dreamville pour la conception du troisième volume des compilations Revenge of The Dreamers. Il a ensuite marqué les esprits avec un show magistral au week-end du All Star Game de la NBA.

Publicité

Au milieu de tout ça, J. Cole a balancé un nouveau titre, "Middle Child", une déclaration de paix entre deux générations, deux façons de voir la musique. Porté par des cuivres triomphants, le clip sorti aujourd’hui est totalement dans l’esprit du morceau, installant le MC dans une position qu’il s’était toujours refusé à prendre.

En effet, pendant toutes ces années de règne passif, le rappeur de Caroline du Nord avait joué la non-compétition, même avec son acolyte Kendrick Lamar qui avait pris sa place sur l’échiquier de la musique internationale. Après ses différends avec Lil Pump, J. Cole adopte donc une nouvelle stratégie : dominer sur deux tableaux.

J. Cole posé dans son chalet, avec quelques têtes de tes rappeurs préférés au mur. (© Dreamville)

Publicité

La vidéo de "Middle Child" est remplie d’images fortes. Elle transpose d’abord une cérémonie hypocrite (comme celle des Grammys, à laquelle J. Cole n’a jamais participé) dans une morgue remplie de cadavres. Plus tard, elle montre des têtes de rappeurs montées en trophées au-dessus d'une cheminée, illustrant d’une manière assez belliqueuse l’ambition de J. Cole de s’imposer sur la scène du rap moderne.

En plus des featurings marquants du rappeur sur les albums de 21 Savage et Offset, cette prise de position forte devrait poser J. Cole en véritable dictateur du game en 2019.

Par Aurélien Chapuis, publié le 26/02/2019

Pour vous :