AccueilMusique

J. Cole mène sa fronde contre les mumble rappeurs de la meilleure des façons

Publié le

par Henri Margueritte

"Nah nah don’t do that."

© Facebook

En concert lors d’un festival à Houston le 6 mai dernier, J. Cole a coupé court aux insultes visant Lil Pump. Alors qu’il était sur scène, ses fans ont commencé à scander des "fuck Lil Pump" entremêlés de "fuck 6ix9ine". Des insultes qui font suite à la rivalité entre J. Cole et ces jeunes mumble rappeurs, provoquée par la sortie du titre "1985" de J. Cole sur son dernier album KOD.

Dans son morceau "1985", J. Cole pose un regard sensé sur ce que proposent certains jeunes rappeurs, blâmant la qualité de leur musique tout en les félicitant d’avoir réussi leur vie. Alors quand il a entendu ses fans insulter Lil Pump et 6ix9ine, il n’a pas pu faire autrement que d’entonner "1985" a cappella, comme pour répondre plus intelligemment qu’avec de simples "fuck".

La sortie de "1985" dans le dernier album de J. Cole avait été interprétée comme une provocation par certaines communautés de fans dont ceux de Lil Pump et Smokepurpp. Lors de l’un de ses concerts, Smokepurpp avait même pu entendre ses fans scander haut et fort "fuck J. Cole".

De son côté, J. Cole se défend et affirme n’avoir attaqué personnellement aucun de ces rappeurs. Selon lui, si certains d’entre eux se sont sentis concernés, c’est qu’il y a une part de vérité dans ses propos. Dans une interview pour Vulture, J. Cole se demande :

"Pourquoi vous criez à vos concerts ? Vous devez vous sentir attaqués d’une certaine façon, vous devez vous sentir offensés, et si vous vous sentez offensés, cela veut dire que quelque chose sonne vrai. C’est cool pour moi. C’est ce que j’ai toujours voulu faire."

À voir aussi sur konbini :