AccueilMusique

Avec son nouvel album, J. Cole bat le record de Taylor Swift sur Spotify

Publié le

par Jérémie Léger

ATM Clip

Avec son album KOD, J. Cole vient de subtiliser un record Spotify au mastodonte de l’industrie musicale Taylor Swift.

J. Cole a beau ne pas faire l’unanimité dans le rap game, tout le monde l’écoute. Il avait déjà provoqué un séisme en annonçant l’arrivée surprise de son nouvel album, KOD, alors, forcément, le jour J, tout le monde était au rendez-vous. Au-delà de toutes les espérances, d’ailleurs.

Le 20 avril, jour de la sortie du projet, le titre éponyme de l’album a cumulé 4 233 070 écoutes sur Spotify rien qu’aux États-Unis, selon Chart Data et la plateforme. Un chiffre faramineux qui fait du morceau le nouveau détenteur du record de nombre d’écoutes en streaming 24 heures après sa sortie. Des chiffres qui démontrent la loyauté sans faille de la fanbase de l’artiste, mais aussi que ce dernier touche un public toujours plus large.

Cette prouesse commerciale met donc fin au règne de la star de la country Taylor Swift et de son morceau "Look What You Made Me Do", qui avait cumulé 3 828 478 millions d’écoutes au cours la journée de sa sortie, le 25 août dernier. Malgré tout, le rappeur de Caroline du Nord ne parvient pas à éjecter Drake du trône du streaming.

Pour rappel, c’est le rappeur de Toronto qui détient le record historique d’écoutes le premier jour sur la plateforme, avec pas moins de 4 739 798 équivalents stream pour son banger "God’s Plan". Le plus gros succès de la carrière de Drake a aussi connu la gloire à l’échelle mondiale avec 8 553 009 écoutes enregistrées le 26 janvier.

Toujours est-il que l’on peut aisément applaudir J. Cole, qui réalise cet exploit sans la moindre promotion en amont, ni aucun featuring. Avec ce premier record battu, KOD devrait maintenant se hisser sans peine au sommet des charts, et ce durant de longues semaines. L'ascension a d'ailleurs déjà commencé puisqu'il vient également de subtiliser un autre record à Drale, non sur Spotify, mais sur Apple Music.

À voir aussi sur konbini :