Is This It, le cultissime premier album des Strokes, fête ses 18 ans cet été

Amateurs du groupe de rock ou simples curieux, il n'est jamais trop tard pour (re)découvrir "Is This It".

En 1998, la formation du groupe new-yorkais The Strokes offre un nouveau souffle au rock. Si Julian Casablancas, Nikolai Fraiture, Fabrizio Moretti, Nick Valensi et Albert Hammond Jr font leurs premiers pas en 2001 avec l’EP de trois titres The Modern Age, c’est bien avec leur premier album Is This It, sorti la même année, que les Strokes connaissent une renommée internationale. Très vite qualifié par la presse spécialisée de "sauveurs du rock", le groupe sera véritablement et profondément adulé après l’opus.

18 ans plus tard, on ne peut que remarquer que Is This It cristallise plus qu’aucun autre de leurs projets la volonté des Strokes, souvent rappelée par Julian Casablancas lui-même lors d’interviews : "Notre objectif est que notre musique résonne comme celle d’un groupe de rock du passé qui aurait fait un voyage dans le futur pour enregistrer son disque", assurait-il. Résultat : le disque est une ode au garage rock et au post-punk des années 1970. Bien loin des tendances des années 2000, alors infusées de pop music, les Strokes faisaient le pari audacieux avec Is This It de produire onze morceaux en marge de l’industrie musicale du début du 21e siècle.

Publicité

Is This It, un album rock à contre-courant 

Oui, car au début des années 2000, les musiciens réalisaient plutôt des projets et des titres longs (Stankonia des OutKast par exemple), et s’essayaient à la technologie en utilisant tout un tas de logiciels pour améliorer la qualité des enregistrements. Mais très vite, le producteur de musique underground auquel ils s’associent, Gordon Raphael, décide de proposer un rock pur, débarrassé d’un ensemble de techniques qu’ils estiment moins authentiques bien que pourtant très populaires. Le producteur expliquait à Pitchfork : "Nous devions trouver un moyen de nous démarquer de ce qui se faisait en 2001, alors nous nous sommes demandé : 'Qu’est-ce qui serait aujourd’hui à l’opposé du rock des années 2000 ?' C’est comme ça qu’est né le son des Strokes." Les morceaux de Is This It, volontairement grésillants et compressés, seront alors déterminants pour la carrière des Strokes, qui s’efforcera de suivre cette première ambition.

Publicité

Aujourd’hui, Is This It fête ses 18 ans. Il reste le disque le plus vendu des Strokes avec 2 500 000 exemplaires à travers le monde. À titre de comparaison, aucun de leurs projets suivants n’aurait dépassé le million de ventes. Preuve que Is This It incarne l’apogée d’un groupe encore mythique. Il leur a aussi permis de s’exporter en Europe et surtout en Angleterre, où ils furent adoubés pour leurs looks vintage et leurs jolis minois. Is This It y sortait en août 2001, deux mois avant sa sortie aux États-Unis.

Ce retard s’explique par une pochette critiquée, représentant une main gantée de cuir noir, posée sur les fesses d’une femme. Ils sont contraints de la remplacer par une pochette au design bleu et orange rien que pour l’Amérique du Nord. Sauf qu’entre-temps, les États-Unis subissent les attentats du 11 septembre, ce qui amène le groupe à remplacer le titre "New York City Cops", qu’ils jugent inapproprié au vu des circonstances, par le très bon "When It Started". L’opus sort seulement en octobre là-bas, ce qui ne l’empêche pas de connaître un franc succès sur leur terre natale. D’ailleurs, beaucoup voient encore le disque comme l’un des meilleurs des années 2000.

© RCA Records

Publicité

Les 18 ans d’un album et la fin d’une époque ? 

Malheureusement, près de deux décennies plus tard, ce joyau de la musique américaine ne semble plus résonner de la même façon. Lorsqu’il fêtait ses 10 ans, celui-ci était déjà considéré comme un vrai ovni de l’industrie musicale tant ses morceaux se distinguaient des charts où régnaient Ke$ha et Katy Perry. En 2019, ce contraste se ressent davantage. Is This It est confronté à un univers musical majoritairement fait de hip-hop, à mille lieues du garage rock qu’il représente fièrement.

Mais ce 18e anniversaire est peut-être l’occasion de revaloriser le style musical unique des Strokes, d’autant plus quand celui-ci semble avoir récemment regagné de son intérêt, à une époque où des rappeurs comme Lil Nas X parviennent à se hisser dans le top de la catégorie rock du Billboard. Est-ce qu’une nouvelle vague d’artistes inspirés des Strokes pourrait s’imposer dans notre paysage musical de 2019 ? À voir… En attendant, les Strokes, eux, ont toujours la cote et font encore le tour du monde, cinq albums plus tard. La preuve en est, ils étaient en France la semaine dernière pour le festival Lollapalooza à Paris.

Publicité

À lire -> The Strokes ont redéfini (et sauvé) le rock : la preuve en 10 morceaux incontournables

Par Eléna Pougin, publié le 29/07/2019

Copié

Pour vous :