"La vérité éclate" : Gims nous dit tout sur le retour (bloqué) de la Sexion d'Assaut

Dans une interview inédite, Gims nous révèle ce qui coince pour un retour de sa Sexion d'Assaut et comment vous pouvez y remédier.

Alors que nous discutions de son ascension, de la galère au sommet, en passant par son immense carrière, et avant de voir notre interview écourtée à 15 minutes, nous étions obligés d’aborder une question que beaucoup se posent : à quand un retour de la Sexion d’Assaut.

Publicité

Interview réalisée à la Gaîté Lyrique un soir d’Halloween, dans les couloirs de la Fanta Dark Party. 

"J’espère un retour, le groupe espère un retour, mais ça ne dépend plus de nous… Ça dépend de l’ancien producteur, Dawala, qui attaque tout le monde en justice, qui met des bâtons dans les roues pour ses intérêts perso. Donc il faut que les fans, qui veulent un jour voir le groupe ressortir un projet, envoient des messages à Dawala. Je vous invite à lui envoyer des messages, c’est le seul qui est contre ce projet car il n’y trouve pas son intérêt financièrement. J’ai toujours évité ce sujet-là mais aujourd’hui j’en parle car il n’y a plus de solution. On veut tous faire ce projet mais on est tous bloqués."

En est né un combat : #liberelasexiondassaut. Le message est envoyé à Dawala, boss du label Wati B. Lancé par Gims dans cette interview inédite qu’il nous a accordée, le mouvement est désormais en marche, et vise l’ancien producteur de la Sexion d’Assaut qui, pour des raisons personnelles et pécuniaires, bloque le retour d’un groupe emblématique du rap français en refusant de céder des droits qui lui appartiennent toujours.

Publicité

"Il fallait que ça sorte. Je me sens tellement mieux, tellement bien…"

Malgré des négociations et un geste de Gims, qui a ensuite expliqué dans une story Instagram avoir tout tenté, jusqu’à proposer de sortir le projet gratuitement et laisser tous les bénéfices à Dawala. En vain. Huit ans après la sortie de L’Apogée, dernier album en date du collectif, un nouvel album de la Sexion d’Assaut dort entre les mains du producteur : Le Retour des Rois. Un retour pour lequel il faudra attendre encore un peu, et qui pourrait finalement arriver un jour, maintenant que "la vérité éclate"

"Il fallait que ça sorte, c’était compliqué de dire la vérité. Ça fait des années que ça dure, et je voulais partager ce lourd fardeau aujourd’hui, sans haine, sans méchanceté. Je me sens tellement mieux, tellement bien…"

On parle là de centaines de milliers d’euros de frais juridiques dépensés par Gims et les membres de la Sexion depuis le début de cette bataille, Dawala en réclamant toujours plus, "des millions en échange" de la liberté du groupe selon les dires de son leader. 

Publicité

Le retour de la Sexion est entre vos mains

Pour mettre fin à cet emprisonnement, Gims n’a d’autre choix que de s’en remettre à ses fans, en leur demandant, dans cette interview puis sur ses réseaux sociaux, d’envoyer des messages à Dawala pour à la fois percuter sa mentalité, le raisonner et lui demander de débloquer la situation. 

"C’est vraiment dommage ce qu’il se passe. Je le fais gratuitement, je ne demande rien. Je le fais pour l’histoire du projet. Je n’arrive pas à comprendre quel est le problème, car il empocherait tous les gains" liés à un retour qui fera assurément du bruit, et au bout duquel la Sexion pourrait même "faire un Stade de France"

Un des plus gros groupes du rap français, la Sexion d’Assaut a conquis un large public entre les années 2000 et le début des années 2010, apportant au passage un mariage inédit entre rap de kickeur et mélodies entêtantes. 

Publicité

"Je ne parlerai plus de cette histoire, elle est désormais entre vos mains."  

L’interview de Gims est à voir dans son intégralité juste ici

Par Rachid Majdoub, publié le 19/11/2019

Copié

Pour vous :