AccueilMusique

Une IA crée une nouvelle chanson de Nirvana et le résultat est troublant

Publié le

par Joséphine de Rubercy

© image tirée de l’émission « MTV Unplugged in New York » de Nirvana, enregistrée en novembre 1993

L’algorithme de Google à l’origine de "Drowned in the Sun" a également créé des titres d’Amy Winehouse, Jimi Hendrix et The Doors.

Avez-vous déjà imaginé une suite à Bleach, Nevermind et In Utero ? Vous êtes-vous demandé quelle aurait été la musique de Nirvana si l’iconique chanteur, Kurt Cobain, n’était pas mort si jeune ? Vous allez désormais pouvoir vous faire une idée. Une intelligence artificielle a créé une nouvelle chanson dans le style du mythique groupe de grunge.

Appelée "Drowned in the Sun", elle vous rappellera peut-être le hit "Come as You Are", notamment grâce à ses notes de guitare s’amplifiant crescendo jusqu’au refrain. Dans le texte aussi on retrouve l’ADN 100 % Nirvana. Le refrain, par exemple, aurait pu être écrit par Kurt Cobain lui-même : "I don’t care / I feel as one, drowned in the sun" ("Je m’en fiche / Je ne me sens qu’un, noyé dans le soleil").

Selon Rolling Stone, il s’agit d’une œuvre du programme Magenta, l’IA dédiée à la création artistique de Google. Pour imiter au mieux la musique de Nirvana, cet algorithme a analysé l’ensemble de sa discographie avant de parvenir à composer une instru dans le même style que celui du groupe de rock.

Un réseau de neurones artificiels a ensuite été utilisé pour générer les paroles, tandis que les voix ont été enregistrées par Eric Hogan, le leader d’un groupe hommage à Nirvana. Au total, le process a pris près d’un an et demi, dont six mois consacrés à l’enregistrement des titres.

L’importance de la santé mentale en ligne de mire

À l’origine de cette création musicale, l’association canadienne Over the Bridge, qui a récemment lancé le projet Lost Tapes of the 27 Club pour mettre en lumière l’importance de la santé mentale. Il s’agit d’une compilation d’enregistrements "perdus" des artistes faisant partie du "Club des 27".

Morts subitement à l’âge de 27 ans, ils ont tous succombé soit à une overdose, un suicide, une surconsommation d’alcool, etc., soit à un problème lié à une mauvaise santé mentale. En plus de "Drowned in the Sun" qui aurait pu être composé par Kurt Cobain, on retrouve aussi de nouveaux morceaux qui imitent Jimi Hendrix, The Doors, Janis Joplin ou encore Amy Winehouse.

L’association Over the Bridge se bat pour une meilleure prise en compte de la santé mentale. Elle vient en aide aux professionnels de l’industrie de la musique qui souffrent de dépression, d’addictions, de troubles psychologiques ou maladies mentales à travers des ateliers ou des groupes de parole. Lost Tapes of the 27 Club est son dernier projet en date :

"Pour montrer au monde ce que nous avons perdu à cause de problèmes de santé mentale, nous avons utilisé l’intelligence artificielle pour créer des chansons que les artistes n’ont jamais eu la chance de faire. Avec cet album, nous voulons encourager les artistes à chercher de l’aide, afin qu’ils puissent continuer à produire de la musique pour les années à venir. Parce que l’intelligence artificielle ne pourra jamais remplacer les originaux."

Effectivement, si la cause est belle et les titres plutôt bien imités, on est loin du talent brut de Kurt Cobain et de tous les membres du Club des 27.

À voir aussi sur konbini :