AccueilMusique

Les dessous obscurs des instants de perfectionnisme de Kanye West sur Donda

Publié le

par Samuel Delwasse

Getty Images

Un ingé son qui tombe dans les pommes après 33h d’affilée sur Pro Tools, un autre évangéliquement viré… Kanye y est allé fort.

Kanye West est un artiste à part, perfectionniste au possible. La minutie avec laquelle il confectionne ses albums justifie (presque) tous les sketchs qui accompagnent ces sorties. Seulement voilà, si les fans peuvent être indulgents envers Ye une fois qu’il laisse voix à sa musique, ce n’est pas nécessairement le cas de ses collaborateurs.

En effet, plusieurs témoignages ont été rapportés sur les conditions de travail des dernières semaines de la conception de Donda. Et autant dire que ça avait l’air sport. Des remodelages post-soirées d’écoutes aux mix interminables enfermés dans le Mercedes-Benz Stadium : le mois d’août a dû être éprouvant pour l’équipe de Kanye.

"C’était éreintant… mais le résultat est génial"

En interview pour Apple Music, Mike Dean, producteur de Kanye West, s’est exprimé sur certains détails concernant son processus artistique et la manière dont il s’entourait pour modifier des titres de son dixième album. "Kanye a organisé trois soirées d’écoute. Donc chaque soirée d’écoute était comme un test, en quelque sorte. Il a pris toutes les informations qu’il a reçues de tout le monde, y compris les critiques en ligne, les critiques d’amis personnels, et il a juste en quelque sorte digéré tout ça et ajusté l’album comme il le voulait."

Au cœur la création et de la conception de tout le disque, Mike Dean était également très attentif pendant les soirées d’écoute. "J’étais DJ en haut de la scène et je regardais comment la foule bougeait sur les différentes chansons". Une expérience professionnelle comme on en vit peu, et qui sert un résultat dont Kanye et son équipe sont totalement satisfaits : "C’était intéressant. C’était éreintant, beaucoup d’heures, beaucoup de changements. Mais le résultat est génial."

Des conditions de travail peu réglementaires

Hier, des captures d’écran de conversations par message entre Kanye et plusieurs de ses ingénieurs du son ont été relayées sur les réseaux sociaux. Informations à prendre avec des pincettes bien évidemment. Nous ne sommes pas sûrs de la véracité des messages. Mais l’informateur en question, Squirt Reynolds, est un grand habitué des leaks et a déclaré que "malheureusement, ces screenshots sont vrais".

Sur ces photos, on voit clairement Kanye qui renvoie un de ses employés qui a raté son réveil un matin (plutôt cocasse quand on connaît la ponctualité de Ye sur ses sorties d’album) en ajoutant : "Arrête de m’écrire. Va trouver Dieu. Reviens après que t’aies trouvé Dieu". Au passage, c’est visiblement plus acceptable de travailler avec Kanye quand on s’appelle Marilyn Manson et qu’on est poursuivi pour des affaires de viol que quand on est un ingé son qui se réveille avec 2 heures de retard.

Un autre ingénieur du son raconte sa mésaventure incroyable de la veille : "Je suis de retour les gars ! Hier, après 33 heures passées sur Pro Tools, je me suis mis à trembler, j’ai perdu la vue et je me suis évanoui sur le sol." Des conditions de travail absolument démentielles et surréalistes qui ne doivent pas donner envie à tout le monde de travailler avec Kanye. Heureusement pour lui que la musique est bonne…

À voir aussi sur konbini :