Infographie : voilà comment un musicien fait pour gagner 100 balles

L'Adami, société de gestion des droits des artistes, a publié une infographie qui détaille à combien d'écoutes en streaming sont nécessaires pour qu'un musicien touche 100 euros. 

adc74d5f49

On l'a dit et répété : être musicien professionnel en 2016, lorsqu'on ne s'appelle pas Miley Cyrus, Taylor Swift ou Kendrick Lamar, c'est une galère. Tenez, même Kanye West a 53 millions de dettes, paraît-il. Il y a quelques semaines, nous vous parlions de l'entrée officielle, aux États-Unis, des écoutes en streaming dans les quotas de vente nécessaires à l'obtention de disques d'or ou de platine, une réforme symptomatique et désespérée d'une industrie qui ne sait plus vraiment comment quantifier le succès d'un artiste et encore moins le rétribuer en conséquence.

Publicité

0,0001 euro par écoute en streaming gratuit…

Aujourd'hui, c'est la Société civile pour l'administration des droits des artistes et musiciens interprètes (Adami, c'est quand même plus simple) qui tente d'alerter sur la difficulté à vivre de la musique en publiant une infographie, énonçant une simple question : que faut-il faire, concrètement, pour gagner 100 euros en tant qu'artiste ?

Réponse : 14 passages radio (sachant que la majorité des radios musicales françaises tourne sur moins de 2 000 titres à l'année, c'est pas gagné), 100 albums (c'est jouable, en assurant le stand merch' après les concerts) ou... 250 000 écoutes en streaming payant et un million d'écoutes en streaming gratuit.

En 2015, un article du Monde utilisant les données de l'Adami estimait qu'un artiste gagnait en moyenne 0,0001 euro par écoute gratuite et entre 0,002 et 0,004 euro par écoute payante. Dire que c'est "peu" serait un gigantesque euphémisme.

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 10/03/2016

Pour vous :